Quartier

Ecoquartier: la France veut exporter son savoir-faire en Turquie

La ministre du commerce extérieur Nicole Bricq se rend, mardi 14 janvier, en Turquie, afin notamment de lancer l’étude de faisabilité d’un écoquartier à Gaziantep.

Lors de son voyage en Turquie, Nicole Bricq signera, avec le maire de Gaziantep, le financement d’une étude de faisabilité pour la réalisation d’un écoquartier. Cette étude, financée par la France, sera réalisée par le bureau d’ingénierie spécialiste de l’environnement Burgeap. L’objectif de la ministre en charge du commerce extérieur est de voir la réalisation également confiée à des entreprises françaises. Alstom, Suez-environnement et Egis font partie du voyage.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X