En direct

Economie circulaire : quand les déchets coquilliers s’y collent
Matériau résistant, écologique et biomimétique, le Géocorail® offre des propriétés proches de celle du béton et différents applicatifs, sous l’eau, sur l’eau, et en dehors. - © Géocorail

Economie circulaire : quand les déchets coquilliers s’y collent

Florence Jaroniak |  le 07/05/2021  |  HéraultDigues

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Hérault
Digues
Infrastructures
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

A Mèze (Hérault), l’entreprise marseillaise Géocorail et le syndicat mixte du bassin de Thau expérimentent une solution innovante à partir de coquilles d’huîtres, pour consolider les ouvrages maritimes tout en développant la biodiversité sous marine.

L’union fait l’innovation. D’un côté, Géocorail, spécialiste de solutions originales pour lutter contre l’érosion du [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Economie circulaire : quand les déchets coquilliers s’y collent

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil