En direct

Ecoles et piscines, la double conquête des CPE

NATHALIE MOUTARDE |  le 06/10/2017  |  ImmobilierCollectivités localesTechniqueBâtimentParis

Paris -

99 800 Nombre de logements autorisés en Ile-de-France de septembre 2016 à août 2017, en hausse de 17,8 % sur un an.

43 Sites en lice pour la saison 2 des Paris-culteurs, appel à projets d'agriculture urbaine représentant plus de 10 ha.

78 500 logements commencés en Ile-de-France de septembre 2016 à août 2017, en hausse de 17,9 % sur un an.

Transition énergétique Avec un troisième contrat de performance énergétique (CPE) « écoles » tout juste lancé et un appel d'offres en cours pour le premier CPE « piscines », la Ville de Paris dispose d'une solide expérience dans le déploiement de cet outil. Ce qui lui a valu de recevoir, en mai dernier, un trophée de la transition énergétique décerné par nos confrères de « L'Usine nouvelle ».

Ces CPE s'inscrivent dans le cadre du plan climat-énergie parisien adopté en 2007, en cours de révision. La municipalité s'est d'abord attelée à la rénovation énergétique des écoles (652 au total), qui pèsent un tiers de la facture globale de la collectivité. « Les travaux dans les établissements scolaires permettent d'obtenir le gain énergétique le plus élevé pour un investissement parmi les plus faibles », note Sylvie Angeloni, cheffe du service de l'énergie à la Direction du patrimoine et de l'architecture (DPA).

Réduction des GES. Signé fin 2011 sous la forme d'un partenariat public-privé avec le groupement Nov'Ecoles (EDF Optimal Solutions, Caisse des dépôts et Atlante Gestion), le premier CPE, d'une durée de vingt ans, porte sur 100 écoles. Il fixe un objectif de réduction de 30 % des consommations d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre (GES). Au vu des premiers résultats -baisse de 35 % des consommations d'énergie en 2014 par rapport à la saison de chauffe 2008-2009 et de 39,2 % des émissions de GES sur la période 2014-2015 -, la mairie a décidé de mettre en œuvre un deuxième CPE. Englobant 140 établissements, d'une durée de quinze ans, il prend cette fois la forme d'un marché de conception-réalisation-entretien-maintenance (Crem) attribué en mars 2016 au groupement Engie Cofely-Artelia Bâtiment & Industrie. « Nous suivons les évolutions réglementaires », commente Sylvie Angeloni. Le troisième CPE, qui concerne 60 écoles est, lui, lancé dans le cadre d'un marché public global de performance dont l'opérateur sera désigné fin 2018. D'une durée de cinq ans, il vise une réduction de 40 % des consommations énergétiques et des émissions de GES.

Au total, 300 écoles auront été rénovées entre 2012 et 2020. Les travaux initiaux, qui se déroulent sur deux ou trois ans pendant les vacances scolaires, s'élèvent à près de 50 M€ pour les deux premiers contrats. « Le CPE est un outil intéressant pour une grande collectivité comme Paris où la coordination des différents travaux nécessaires à la maîtrise de la facture énergétique est complexe. La connaissance des sites est diluée, d'où la difficulté d'obtenir un regard commun. Le CPE assure cette coordination et permet d'adapter les travaux à chaque site », font valoir Sylvie Angeloni et Magali Domergue, cheffe de la section performance énergétique à la DPA.

Equipements les plus énergivores du parc municipal, il est logique que les piscines fassent à leur tour l'objet d'un CPE. Six font partie de ce nouveau contrat (1), dont l'objectif est de réduire a minima les consommations globales d'énergie de 30 % et d'eau de 10 %. « Les piscines sont des équipements bien plus techniques que les écoles. Nous attendons des solutions innovantes de la part des candidats », conclut Magali Domergue.

PHOTO - 9304_586825_k2_k1_1423446.jpg
PHOTO - 9304_586825_k2_k1_1423446.jpg
(1) Drigny (IXe), Dunois (XIIIe), Didot (XIVe), La Plaine (XVe), Mathis et Rouvet (XIXe).

Commentaires

Ecoles et piscines, la double conquête des CPE

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur