En direct

Eco-industries A la recherche de nouveaux vecteurs de croissance

le 31/07/1998  |  ConjonctureDroit de l'environnementDéchetsUrbanismeRéglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Conjoncture
Droit de l'environnement
Déchets
Urbanisme
Réglementation
Environnement
Valider

Selon le Bipe, les perspectives de croissance du marché des éco-industries restent modérées (+ 4 % en valeur).

La reprise des investissements, des industriels comme des collectivités locales (1), devrait permettre de relancer le marché des éco-industries, estiment les experts du Bipe dans une récente note de conjoncture remise au ministre de l'Environnement. Si leurs prévisions restent modestes pour 1998 (+ 4 % en valeur), ils n'excluent pas un nouveau rebond l'an prochain. Plusieurs facteurs devraient y concourir.

Ainsi, dans le secteur de l'eau, la réforme annoncée (2) des instruments d'intervention publique et la dynamique du VIIe programme des agences de l'eau devraient stimuler le marché. D'autres secteurs, liés à des besoins spécifiques (projets d'écrans antibruits annoncés en Ile-de-France) ou liés à un contexte réglementaire plus sévère (mise aux normes des usines d'incinération d'ordures ménagères et application des mesures prévues par la loi sur l'air dans les agglomérations) pourraient aussi connaître une croissance significative (voir tableau).

En revanche, dans le domaine des déchets, la circulaire du 28 avril dernier (3), relative à l'évolution des plans départementaux, devrait permettre, à terme, de réorganiser la filière du traitement et d'accélérer le rythme de la valorisation ; mais, à très court terme, des retards sont prévisibles dans l'installation de l'ensemble des équipements, le temps de réactualiser certains projets d'investissement.

La dynamique du marché varie selon les secteurs. Dans le domaine de la production et de la distribution d'eau, une hausse du chiffre d'affaires global de 4 % en francs courants peut être envisagée mais le marché intérieur était peu porteur en 1997 (diminution des consommations, ralentissement de l'augmentation moyenne du prix de l'eau).

Dans le secteur de l'assainissement-épuration, la croissance de l'activité tarde à se faire sentir, avec un retard sensible dans les commandes pour de nombreux acteurs (l'assainissement est en retrait depuis plusieurs années), même si certains segments sont assez dynamiques.

Un exemple : pour les pompes d'assainissement, une augmentation, en francs courants, de 5 % est envisagée en 1999. Et les perspectives sont encore meilleures pour l'instrumentation de mesure et de contrôle dans le domaine de l'eau (+ 6 %) car il existe un fort potentiel d'équipement des PME dans ce domaine.

(1) « Le Moniteur » du 17 juillet 1998, p. 20. (2) Voir « Le Moniteur » du 29 mai 1998, p. 27. (3) Cette circulaire a été publiée dans « Le Moniteur » du 15 mai 1998, Cahiers détachables, p. 346.

TABLEAU : Investissements par domaines.

Les investissements sont appelés à progresser dans deux secteurs traditionnellement en retrait, l'air et le bruit, où ils concernent à la fois l'isolation acoustique et les écrans antibruits.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur