Etat et collectivités

DSU: le cri d’alarme des élus locaux

Les associations d’élus locaux, reçues le 8 octobre par la ministre de l’Intérieur, s’inquiètent du projet de réforme de la dotation de solidarité urbaine (DSU) dont le bénéfice va être concentré sur un nombre restreint de communes (477 au lieu de 715). Elles demandent le maintien des critères actuels (« logement social » et « politique de la ville ») et la pérennité de cette dotation qui représente aujourd’hui 1 milliard d’euros. Rappelons que, pour mieux faire passer la pilule, le gouvernement a prévu dans le projet de loi de finances une nouvelle dotation de développement urbain (DDU) de 50 millions d’euros pour les communes les plus défavorisées (réduction des coefficients de zonage).

JD

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X