En direct

Drones pour la construction : le français Redbird passe sous pavillon américain
Drone Redbird sur un chantier - © © Redbird

Drones pour la construction : le français Redbird passe sous pavillon américain

le 23/09/2016  |  IndustrieTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

BIM
Industrie
Technique
Valider

La société française Redbird, spécialisée dans les solutions par drones pour le domaine de la construction, devient filiale à 100% de son homologue américaine Airware. Par ricochet, l'accord stratégique de Redbird avec le groupe Caterpillar s'étend désormais au monde entier.

La société française Redbird devient filiale à 100% de son homologue américaine Airware, a annoncé un communiqué des deux partenaires le 22 septembre au soir. Redbird s'allie à Airware pour s'imposer dans le secteur florissant des solutions par drones dans le domaine de l'industrie minière et de la construction, ont-ils décrit. "Redbird apporte ses technologies de traitement d'images à la plateforme développée par Airware pour la gestion de données collectées par drone", précise un communiqué. "Cette fusion va ainsi permettre aux clients de bénéficier à la fois de l'expertise technique de Redbird, et des solutions drones clef en main d'Airware".

Les fondateurs de Redbird rejoignent les actionnaires d'Airware, société basée à San Francisco en Californie, à son capital. Airware est spécialisée dans les solutions drones complètes pour les grandes entreprises, comprenant les matériels, logiciels et services cloud. Les deux sociétés estiment qu'avec les synergies réalisées, elles proposeront "l'offre la plus complète du marché pour les sites de construction, les mines ou les carrières, en les aidant à numériser et à optimiser leurs activités".

Accord étendu avec Caterpillar

"En rejoignant Airware, nous serons en mesure de fournir rapidement des solutions répondant à l'ensemble des besoins des industriels pour les mines, les carrières et les industries de construction", a indiqué Emmanuel de Maistre, cofondateur et PDG de Redbird. "Ce rapprochement va également nous permettre de nous développer plus rapidement sur le marché américain", a-t-il ajouté. Selon lui, les entreprises ont désormais besoin d'utiliser des solutions drones à grande échelle au-delà du stade de l'expérimentation qui a été dépassé. "Les sites de construction et d'extraction, tels que les mines et les carrières, doivent être suivis numériquement afin de rester efficaces et compétitifs dans l'environnement actuel", a de son côté souligné Jonathan Downey, fondateur et PDG d'Airware.

Redbird a précisé que l'accord stratégique avec le groupe américain Caterpillar est désormais étendu au monde entier, en plus de l'Europe, de l'Afrique et du Moyen Orient. "Grâce à Redbird et Airware, Caterpillar va ainsi améliorer la connaissance et la productivité des chantiers et des machines, grâce aux données aériennes et aux analyses dédiées", indique le communiqué.

Commentaires

Drones pour la construction : le français Redbird passe sous pavillon américain

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 07/2020

Voir

40 guides et outils pour conclure un marché

40 guides et outils pour conclure un marché

Date de parution : 06/2020

Voir

Maîtrise d’ouvrage publique et ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée

Maîtrise d’ouvrage publique et ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée

Date de parution : 06/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur