En direct

Dix pays d'Europe de l'est sont candidats à l'union européenne

MICHEL LEVRON |  le 31/03/2000  |  EuropeCollectivités localesDirective européenne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Europe
Collectivités locales
Directive européenne
Valider

Les opportunités de l'élargissement pour la construction

Tous les professionnels français de la filière construction envisagent très favorablement l'élargissement de l'Union européenne aux Pecos (pays d'Europe centrale et orientale) et ce pour au moins trois raisons : l'accélération du développement de ces pays pour les aligner sur le standard européen ; l'engagement du processus de participation à l'Union économique et monétaire ; les perspectives d'aides financières communautaires pour les programmes de mise à niveau des économies. Tel est le principal enseignement du petit déjeuner-débat organisé récemment par le « Bulletin européen du Moniteur » et la DAEI (Direction des affaires économiques et internationales) du ministère de l'Equipement, des Transports et du Logement, réunion au cours de laquelle a été présentée une étude du Conseil général des Ponts-et-chaussées sur les conséquences de l'élargissement aux Pecos (*).

« Mais - et c'est une des grandes révélations de cette étude - les attitudes et les attentes varient énormément en fonction de la taille et des métiers des entreprises », a indiqué Pierre Debeusscher, ingénieur général de l'équipement, qui a piloté l'étude. Par exemple, pour les majors le développement des concessions est le véritable enjeu de l'élargissement ; encore faut-il avoir un cadre juridique qui sécurise les investisseurs.

Les entreprises se plaignent d'un déficit d'information

Les entreprises de spécialité (fondations spéciales, souterrains...) devraient, elles, trouver dans les pays candidats un relais pour la croissance de leurs activités et une diversification géographique de leurs risques. « Même si les enjeux semblent similaires pour les PME, a constaté Jean-Paul Paufique, l'un des auteurs de l'étude, elles ne peuvent se développer que par des stratégies d'opportunités et de niches ; et leurs initiatives passent obligatoirement par des partenariats avec des locaux ou des investisseurs français. »

« En fait, c'est dans cette période de pré-adhésion que l'essentiel se joue. Il est donc très important que nos sociétés d'ingénierie se placent actuellement car c'est l'amont qui engage la suite des marchés », a prévenu Jean-Yves Perrot, directeur de la DAEI.

L'étude montre bien que l'ensemble des professionnels de la construction s'accorde à demander la clarification des cadres juridiques d'activité dans les pays candidats : loi locale, conditions pratiques d'exercice des activités (démarches administratives, douanes, accès à l'information administrative...), normes techniques et d'urbanisme. Enfin, toutes les entreprises de la construction se plaignent du manque de visibilité économique et du déficit d'information.

(*) « Impacts de l'élargissement de l'Union européenne sur les activités relevant du ministère de l'Equipement, des Transports et du Logement. »

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur