En direct

« Dix actions immédiates pour la reconstruction de Beyrouth », Jad Tabet, architecte
Jad Tabet, président de l’Ordre des architectes et des ingénieurs de Beyrouth (Liban) - © Document : Jad Tabet
Interview

« Dix actions immédiates pour la reconstruction de Beyrouth », Jad Tabet, architecte

Propos recueillis par Milena Chessa |  le 18/03/2021  |  Reconstruction à BeyrouthMonde

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Reconstruction à Beyrouth
Profession
Monde
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Le président de l’Ordre des architectes et des ingénieurs de Beyrouth détaille pour « LeMoniteur.fr » les mesures à prendre concrètement et rapidement afin de lancer la rénovation du port libanais, détruit par une explosion le 4 août dernier.

Les 12, 13 et 14 mars 2021 a été organisé un forum digital consacré à la réhabilitation et à la revitalisation des quartiers dévastés par l’explosion survenue le 4 août 2020 dans le port de Beyrouth (Liban). Qui étaient les participants ?

Ce forum, suivi au total par un millier de personnes, a été organisé par l’Ordre des architectes et des ingénieurs de Beyrouth, que je préside depuis 2017, avec l’Etablissement public de l’habitat, la Direction générale des antiquités et les sept écoles libanaises d’architecture. Nous avions l’appui de l’Unesco, de l’Union internationale des architectes et du gouvernement français, notamment des ministères de la Transition écologique et de la Culture.

Sur le même sujet L'Unesco se mobilise pour préserver le patrimoine de Beyrouth

Pour la première fois, nous avons réuni plus de 70 experts : ingénieurs, architectes, économistes, sociologues, membres de la société civile, d’organismes officiels et d’ONG, ainsi que des représentants des ports de Marseille, Gênes, Barcelone et Rotterdam. Le contenu de ces trois journées de tables rondes était dense. Il marque une étape importante dans le processus de reconstruction.

Quelles ont été les thématiques abordées ?

Nous avons d’abord échangé sur les transports publics et les mobilités douces qu’il faut absolument développer. Aujourd’hui à Beyrouth, il n’est pas possible d’acheter une voiture neuve car, avec la crise économique, il n’y a plus d’argent disponible et les pièces de rechange sont très chères. Des projets sont dans les tiroirs depuis des années, il faut maintenant les sortir et les mettre en place.
L’autre nécessité pour la population est le logement abordable. Il n’y jamais eu de politique concertée de la part des pouvoirs publics à ce sujet au Liban. Mais l’actuel directeur de l’Etablissement public de l’habitat est ouvert à l’idée, en relation avec le ministère français de la Transition écologique et le bailleur social Paris Habitat.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

« Dix actions immédiates pour la reconstruction de Beyrouth », Jad Tabet, architecte

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil