En direct

« Dites-nous s’il faut changer de métier ! »

Propos recueillis par BERTRAND ESCOLIN |  le 15/11/2013  |  Collectivités localesGirondeHaute-Garonne

Aquitaine -

Après avoir réuni ses troupes, la FRTP s’inquiète pour l’avenir des 437 entreprises aquitaines.

Quel est l’impact de la crise sur les TP aquitains ?

Le premier impact concerne la trésorerie des entreprises. Les prix sont massacrés, à force de tirer vers le bas. Les entreprises de travaux publics, presque toutes des PME de moins de 100 salariés, acceptent des prix tellement bas, qu’elles ne peuvent que piocher dans la trésorerie. Là, on arrive au bout du processus. Dans le dur, on détruit des années d’investissement, en matériel, en formation des jeunes, en équipement. Tout est à l’arrêt. Le volume des appels d’offres se fait essentiellement sur de petits chantiers, avec une concurrence très vive même sur ces petites opérations. En termes d’emploi, la perte est de l’ordre de 10 % des effectifs.

Vous en appelez aux collectivités locales ?

Nos métiers participent de l’équipement du pays. Nous pouvons être fiers de nos réseaux et voirie. Alain Juppé, en ouverture de nos journées, l’a bien dit : nos voisins européens nous envient la qualité de nos infrastructures. Faut-il sacrifier leur entretien et leur renouvellement sur l’avenir de l’austérité budgétaire ? Nous en appelons aux donneurs d’ordre publics : dites-nous ce que vous voulez, on s’adaptera. Et si nous devons arrêter d’investir, auquel cas nous changerons de métier ! On ne va pas courir jusqu’à l’extinction de nos métiers. La profession, qui a lourdement investi pour adapter ses équipes, valoriser la formation et s’équiper, doit avoir, pour survivre, une visibilité des investissements à venir.

Les grands chantiers sont pourtant là…

Bien sûr, mais après la Ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux, que ferons-nous ? Nous avons investi 10 millions d’euros dans la formation des jeunes, avec la participation forte de la région, mais entre la fin de la LGV Tours-Bordeaux et 2024 (Toulouse), que fera-t-on ?

PHOTO - 759420.BR.jpg
PHOTO - 759420.BR.jpg

Commentaires

« Dites-nous s’il faut changer de métier ! »

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur