En direct

Dispositions relatives à l’implantation des habitations légères de loisirs, à l’installation des résidences mobiles de loisirs et des caravanes et au camping modifiant le code de l’urbanisme

le 11/10/2007

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Valider

Arrêté du 28 septembre 2007 Ministère de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables JO du 6 octobre 2007 - NOR : DEVU0764243A

Le ministre d’Etat, ministre de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables, la ministre de l’économie, des finances et de l’emploi et la ministre de la santé, de la jeunesse et des sports,

Vu le code de l’urbanisme, notamment ses articles R. 111-30 à R. 111-46 ;

Vu l’ordonnance n° 2005-1527 du 8 décembre 2005 relative au permis de construire et aux autorisations d’urbanisme, modifiée par l’article 72 de la loi n° 2007-209 du 19 février 2007 relative à la fonction publique territoriale ;

Vu le décret n° 2007-18 du 5 janvier 2007 pris pour l’application de l’ordonnance n° 2005-1527 du 8 décembre 2005 relative au permis de construire et aux autorisations d’urbanisme, modifié par le décret n° 2007-817 du 11 mai 2007 relatif à la restauration immobilière et portant diverses dispositions modifiant le code de l’urbanisme ;

Vu l’arrêté du 6 juin 2007 relatif au permis de construire et aux autorisations d’urbanisme et modifiant le code de l’urbanisme,

Arrêtent :

Article 1

Il est inséré dans le chapitre Ier du titre Ier du livre Ier de la troisième partie (arrêtés) du code de l’urbanisme une section II ainsi rédigée :

« Section II« Dispositions relatives à l’implantation des habitations légères de loisirs, à l’installation des résidences mobiles de loisirs et des caravanes et au camping

« Sous-section I« Résidences mobiles de loisirs

,« Art. A. 111-2. - Pour l’application de l’article R. 111.33, sont regardés comme résidences mobiles de loisirs les véhicules répondant à la norme NF « S 56 410 résidences mobiles : Définition et modalités d’installation.

« Art. A. 111-3. - La preuve de la conformité à cette norme incombe aux constructeurs, installateurs ou importateurs.

« Sous-section II« Caravanes

« Art. A. 111-4. - La réglementation prévue aux articles R. 111-39 et R. 111-43, limitant ou interdisant le stationnement des caravanes, est portée à la connaissance des usagers par un affichage permanent à la mairie de la commune concernée.

« Art. A. 111-5. - Des panneaux, conformes au modèle annexé à la présente section, implantés sur les principales voies d’accès à la commune signalent l’existence de cette réglementation.

« Sous-section III« Terrains de camping et parcs résidentiels de loisirs

« Art. A. 111-6. - Les aménagements et installations des terrains de camping et des parcs résidentiels de loisirs doivent respecter les normes d’urbanisme, d’insertion dans les paysages et d’aménagement définies par les articles A. 111-7 à A. 111-10.

« Paragraphe 1« Terrains de camping

« Art. A. 111-7. - Les aménagements et installations des terrains de camping doivent prévoir des mesures appropriées à l’environnement et au site, à ses caractéristiques climatiques et topographiques pour :

« 1° Limiter l’impact visuel depuis l’extérieur :

« a) des hébergements tels que tentes, habitations légères de loisirs au sens de l’article R. 111-31, résidences mobiles de loisirs au sens de l’article R. 111-33, caravanes au sens de l’article R. 111-37 ;

« b) des aménagements autres que les bâtiments installés sur le périmètre de l’établissement,

« au moyen de haies arbustives, de bandes boisées, de talus, de matériaux naturels, de constructions ou de tout autre moyen permettant d’y parvenir.

« Ces mesures tiennent compte des caractéristiques de la végétation locale, et doivent aboutir, en période estivale, et lorsque la végétation est arrivée à maturité, à ce que les façades des caravanes, résidences mobiles de loisirs, habitations légères de loisirs ne représentent pas plus d’un tiers de ce qui est visible depuis l’extérieur du terrain.

« 2° Répartir les emplacements ou groupes d’emplacements au sein d’une trame paysagère, en évitant notamment tout alignement excessif des hébergements tels que caravanes, résidences mobiles de loisirs, habitations légères de loisirs sur le périmètre du camping et visibles de l’extérieur.

« 3° Limiter l’occupation maximale des hébergements tels que tentes, caravanes, résidences mobiles de loisirs, habitations légères de loisirs, auvents et terrasses amovibles exclus, à 30 % de la surface totale de l’emplacement qui leur est affecté.

« 4° Assurer l’insertion des équipements et des bâtiments par une homogénéité de mobilier urbain, de couleur, de matériaux naturels ou par tout autre moyen.

« 5° Organiser les circulations à l’intérieur du terrain dans le respect de son environnement, des impératifs de sécurité et de la mobilité des installations, par des voies d’un gabarit suffisant, des parkings intégrés au site, une signalétique et un éclairage homogènes et appropriés.

« Art. A. 111-8. - Si des contraintes environnementales, topographiques ou architecturales ne permettent pas de respecter la limitation mentionnée au 1° de l’article A. 111-7, le permis d’aménager peut exceptionnellement accorder une dérogation, à condition d’imposer des prescriptions particulières, notamment en ce qui concerne les teintes des façades et des toits.

« Paragraphe 2« Parcs résidentiels de loisirs

« Art. A 111-9. - Les aménagements et installations des parcs résidentiels de loisirs doivent prévoir des mesures appropriées à l’environnement et au site, à ses caractéristiques climatiques et topographiques pour :

« 1° Limiter l’impact visuel depuis l’extérieur :

« a) Des hébergements tels qu’habitations légères de loisirs au sens de l’article R. 111-31, résidences mobiles de loisirs au sens de l’article R. 111-33, caravanes au sens de l’article R. 111-37 ;

« b) Des aménagements autres que les bâtiments installés sur le périmètre de l’établissement, « au moyen de haies arbustives, de bandes boisées, de talus, de matériaux naturels, de constructions ou de tout autre moyen permettant d’y parvenir.

« Ces mesures tiennent compte des caractéristiques de la végétation locale, et doivent aboutir, en période estivale, et lorsque la végétation est arrivée à maturité, à ce que les façades des caravanes, résidences mobiles de loisirs, habitations légères de loisirs ne représentent pas plus d’un tiers du périmètre visible.

« 2° Répartir les emplacements ou groupes d’emplacements au sein d’une trame paysagère, en évitant notamment tout alignement excessif des hébergements tels que habitations légères de loisirs, résidences mobiles de loisirs et caravanes sur le périmètre du parc résidentiel de loisirs et visibles de l’extérieur.

« 3° Limiter l’occupation maximale des hébergements tels que habitations légères de loisirs, résidences mobiles de loisirs et caravanes, auvents et terrasses amovibles exclus, à 20 % de la surface totale de l’emplacement qui leur est affecté.

« 4° Assurer l’insertion des équipements et des bâtiments par une homogénéité de mobilier urbain, de couleur, de matériaux naturels ou par tout autre moyen.

« 5° Organiser les circulations à l’intérieur du parc résidentiel de loisirs dans le respect de son environnement, des impératifs de sécurité et de la mobilité des installations, par des voies d’un gabarit suffisant, des parkings intégrés au site, une signalétique et un éclairage homogènes et appropriés.

« Art. A. 111-10. - Si des contraintes environnementales, topographiques ou architecturales ne permettent pas de respecter la limitation mentionnée au 1° de l’article A. 111-7, le permis d’aménager peut exceptionnellement accorder une dérogation, à condition d’imposer des prescriptions particulières, notamment en ce qui concerne les teintes des façades et des toits. »

Article 2

Les normes des terrains de camping annexées à l’article A. 443-7, dans sa rédaction antérieure à l’arrêté du 6 juin 2007 susvisé, demeurent applicables jusqu’à l’intervention des arrêtés prévus par l’article D. 332-1 du code du tourisme.

Article 3

Le présent arrêté entrera en vigueur le 1er octobre 2007.

Article 4

Chargés de l’exécution ...

Fait à Paris, le 28 septembre 2007.

ANNEXE

Modèle de panneau de signalisation annexé à l’article A. 111-4

RÉFÉRENCES

Décret n° 2007-18 du 5 janvier 2007 Cahier détaché n° 2 du 26 janvier 2006

Arrêté du 6 juin 2006 Cahier détaché n° 2 du 29 juin 2007

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur