En direct

Disparition d’Andrée Putman
Hôtel Morgans par Andrée Putman (New York, 1983) - © © sylviaetc

Disparition d’Andrée Putman

Catherine Séron-Pierre |  le 21/01/2013  |  France entièreArchitecture intérieureParisGirondeInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culture
France entière
Architecture intérieure
Paris
Gironde
International
Profession
Architecture
Valider

Figure marquante du design français des années 1980 et 1990, Andrée Putman est décédée samedi 19 janvier à Paris à l’âge de 87 ans.

Créatrice d’objets, de lieux, d’ambiances, Andrée Putman a lancé un style dont l’élégance relève d’une grande simplicité et d’une extrême rigueur. Elle qui avait reçu une formation musicale, se consacra une grande partie de sa vie à l’espace, aux lignes et matières. Associée à l’aventure Prisunic dans les années 1960, elle fonde en 1978 Ecart, structure d’édition de mobilier et agence d’architecture intérieure et de design. Elle y réédite le mobilier oublié de Mallet-Stevens, Eileen Gray, Jean-Michel Frank, Pierre Chareau…

Elle réalise de nombreux aménagements intérieurs que caractérisent une grande sobriété, des lignes épurées et des couleurs sages : le noir et blanc, le gris et le beige. C’est l’hôtel Morgans (1983) à New York qui rend célèbre son damier noir et blanc de salle de bain. Elle réalise par la suite de nombreux hôtels dont le Wasserturm à Cologne (1990), le Sheraton à Roissy (1995), la résidence Rivage à Hong Kong (2008). Elle livre des boutiques à travers le monde pour de grands couturiers tels Karl Lagerfeld, Azzedine Alaïa, Thierry Mugler. Elle a aménagé le Centre d’art contemporain (CAPC) à Bordeaux (1984) et le musée des Beaux-arts de Rouen (1992). Parallèlement, elle imagine l’intérieur du Concorde (1993), dessine des lampes, des tapis, des bijoux, du mobilier pour le ministre de la Culture (1985) et celui des Finances (1989), mais aussi des meubles pour les 3 Suisses.

Elle a reçu le Grand Prix de la Création industrielle en 1995. Son travail a fait l’objet d’une exposition rétrospective à l’hôtel de Ville de Paris en 2010.

Commentaires

Disparition d’Andrée Putman

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur