En direct

César Pelli, architecte et bâtisseur de géants
L'architecte César Pelli (1926 - 2019). - © DR
Disparition

César Pelli, architecte et bâtisseur de géants

Marie-Douce Albert |  le 22/07/2019  |  ArchitectesArchitectureIGHAmérique du NordAmérique du Sud

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Architectes
Architecture
IGH
Amérique du Nord
Amérique du Sud
Valider

Né en Argentine, l'architecte est décédé le 19 juillet à l’âge de 92 ans. Il avait été notamment le concepteur des tours Petronas de Kuala Lumpur en Malaisie, qui furent les plus hautes du monde à l’orée des années 2000.

Pendant six années, César Pelli a été l’architecte le plus haut du monde. Du haut de leurs 451 m, les tours Petronas, qu’il avait conçues, ont ainsi dominé Kuala Lumpur (Malaisie) et la planète toute entière de 1998 à 2004. Mais des gratte-ciels, l’agence de l’architecte américano-argentin qui est décédé le 19 juillet dernier à l’âge 92 ans, à son domicile de New Haven (Etats-Unis), en a construit de nombreux autres. Aux Etats-Unis, en Asie mais aussi en Europe avec la One Canada Square de Londres, la Torre Sevilla, dans la ville andalouse, la Torre Iberdrola de Bilbao ou, encore, la Torri Unicredit de Milan.

César Pelli est né le 12 octobre 1926 à San Miguel de Tucumán, une petite ville du nord de l’Argentine qui, selon lui, n’était dotée d’aucune architecte qui vaille la peine d’être mentionnée. Il a entamé des études d’architecture à l’Université nationale de Tucumán, parce que la discipline alliait art et histoire, ses deux sujets de prédilection, ainsi que le raconte le « New York Times ».

Un collaborateur de Saarinen

En 1952, César Pelli est parti poursuivre sa formation à l’Université d’Illinois et lui et son épouse, la paysagiste Diana Balmori, se sont installés définitivement aux Etats-Unis. César Pelli a alors débuté sa carrière au sein de l’agence de l’architecte finno-américain Eero Saarinen, où il a passé presque dix ans. Il y a d’ailleurs été associé à l’une des œuvres emblématiques de Saarinen, le bâtiment en ailes de goéland du terminal de TWA de l’aéroport J.F. Kennedy de New York.

César Pelli est ensuite passé par différentes agences avant d’être nommé doyen de la faculté d’architecture de l’université de Yale en 1977 et de fonder, la même année, sa propre agence, César Pelli And Associates. Il venait alors d’être désigné pour construire une extension du MoMA (Museum of modern art) à New York.

Depuis, une partie de son bâtiment a été démolie. L’agence est désormais nommée Pelli Clarke Pelli Architects, le deuxième Pelli était pour Rafael, l’un des deux fils César et Diana. Pelli Clarke Pelli produit une large variété de grands programmes. Une de ses dernières livraisons a été, l’an dernier, un pôle multimodal de transports vaste de 140 000 m², le Salesforce Transit Center, à San Francisco.

Commentaires

César Pelli, architecte et bâtisseur de géants

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur