En direct

Diot SA rachète les Peintures Guy Marchand
Arnaud Grimonpont de Diot Sa (à gauche) et Emmanuel Rouchès de Peintures Guy Marchand (droite) - ©

Diot SA rachète les Peintures Guy Marchand

Guillaume Fedele |  le 16/01/2018  |  ArchitectureArchitecture intérieureSecond œuvreRevêments murauxPeinture

La société angevine devient un des leaders de la distribution de peinture et décoration du Grand-Ouest en couvrant 12 départements au travers de 2 enseignes et de 9 agences.

Alors qu’il va fêter ses 130 ans, Diot SA, négoce décoration indépendant basé à Angers et qui a réalisé un chiffre d’affaires de 7 M€ en 2017, vient d’effectuer sa première croissance externe. Il a repris, le 19 décembre dernier, les Peintures Guy Marchand (PGM), dont le dirigeant, Emmanuel Rouchès, s’apprête à partir à la retraite. Spécialisée dans la peinture, la décoration et la fourniture pour peintres, ce commerce indépendant, implanté depuis 80 ans à Alençon (Normandie), compte quatre agences et a achevé l’année 2017 avec un chiffre d’affaires de 5 M€. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Courir dans la cour des grands

« C’était une opportunité mais qui s’inscrit dans notre stratégie de développement, explique Arnaud Grimonpont, le PDG de Diot SA. Nous sommes un négoce de taille intermédiaire et nous voulons courir dans la cour des grands et être un des leaders du Grand Ouest. Ce rachat va nous permettre d’élargir notre maillage géographique. En plus de nos établissements à Angers, Rennes, Tours, Cholet et Nantes, nous serons présents à Alençon, Mayenne, Le Mans et Rouen. » Bref, la nouvelle structure qui conserve les deux enseignes respectives s’étend désormais sur 12 départements dans l'Ouest à travers de 9 agences, une équipe commerciale itinérante de 15 commerciaux pour un total de 58 collaborateurs.

C’est aussi l’occasion pour Diot d’acquérir un savoir-faire qu’il n’a pas : la vente aux particuliers. « Le grand-public pèse 20 à 25 % de l’activité de PGM alors qu’il ne représente que 5 à 10 % chez nous », précise-t-il.

Un mini Artibat à Angers

La prochaine étape, c’est le Salon Diot des professionnels de la peinture qui aura lieu le 23 février prochain au Parc des expositions d’Angers et qui sera l’occasion pour le dirigeant de fêter les 130 ans de l’entreprise. « C’est un évènement que nous organisons tous les deux ans depuis 30 ans, détaille Arnaud Grimonpont. Cette année, nous accueillerons sur 3000 m2, 60 fournisseurs et 200 à 350 professionnels de la peinture et de la décoration du Grand Ouest. Ils y trouveront des innovations techniques dont un cube de réalité virtuel qui permet de simuler le rendu réel de teintes, mais aussi une dizaines de sociétés qui interviennent dans l’écosystème de nos clients comme des experts comptables, des assureurs, des sociétés de formations….Cette édition sera un mini Artibat. » La société profitera de l’occasion pour dévoiler son nouveau logo.

Commentaires

Diot SA rachète les Peintures Guy Marchand

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX