En direct

Dijon Un procédé de construction canadien testé

CHRISTIANE PERRUCHOT |  le 23/01/1998  |  Haute-CorseFrance Collectivités locales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Haute-Corse
France
Collectivités locales
Valider

Un système de coffrage isolant permanent d'origine canadienne est mise en oeuvre à Dijon, à l'occasion de la construction d'un immeuble de neuf logements. Ce chantier à l'initiative d'une SCI de particuliers servira de référence pour l'avis technique du CSTB. Mis au point et fabriqué par Polycrete Industries Inc. au Québec, ce système est composé d'un panneau en polystyrène expansé de type 3, doté d'un T de polymère qui permet d'emboîter les panneaux entre eux, de tiges d'assemblage qui déterminent l'épaisseur du mur et d'une semelle de départ.

Pour le montage des panneaux, des supports muraux sont installés afin de stabiliser les murs jusqu'au coulage du béton. « Les caractéristiques techniques sont les mêmes que le béton armé, avec en plus une simplicité d'utilisation à la portée de tout ouvrier habile dès lors que le chantier dispose d'un encadrement bien formé au produit », souligne Henri Aller, directeur général de la société Jean Aller BTP, à Ruffey-lès-Echirey (Côte-d'Or), maître d'oeuvre de l'opération. Et ajoute Noël Dumont, distributeur exclusif en France : « Le coffrage restant en place, il offre une isolation intérieure et extérieure. »

Des coûts équivalents aux chantiers classiques

Côté coûts, en revanche, ils sont en théorie équivalents à un chantier classique. En revanche, affirme Henri Aller : « L'expérience devrait nous prouver qu'un chantier de ce type est plus rentable car la pose est plus rapide. »

Le prochain chantier, sur le point de démarrer, est un hôtel-restaurant de quarante chambres, dans l'agglomération dijonnaise.

Deux autres sont programmés début 1998 à Dijon et Besançon. L'objectif est de poser 30 000 m2 de produit par an. La fabrication des panneaux pourrait se réaliser dans la région, car « les coûts de transport du polystyrène depuis le Québec restent élevés », précise Henri Haller.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Montage d’une opération immobilière privée

Montage d’une opération immobilière privée

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur