Aménagement

Dijon : traversée souterraine de 4 km pour le TGV

Avant son départ, Jean-Claude Gayssot, ministre de l’Equipement, a validé l’option «Dijon-Centre» pour la traversée de l’agglomération dijonnaise par le TGV Rhin-Rhône. Ce fuseau, plébiscité par les acteurs locaux, entraîne la réalisation d’un souterrain de 4 kilomètres pour relier les lignes Dole-Dijon, à l’Est, et Dijon-Nancy, au Nord. Pour le raccordement à la ligne TGV Sud-Est en direction de Paris, l’ancien ministre retient également la variante «sud», entre Prenois et Turcey, jugée moins pénalisante pour l’environnement. En revanche, aucune décision n’a été arrêtée pour la gare nouvelle, qui serait implantée à proximité du parc des expositions, sur la ligne Dijon-Nancy. Une étude complémentaire sera conduite pour mesurer «les contraintes d’exploitation de la ligne nouvelle avec deux gares, l’actuelle et une nouvelle».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X