En direct

DIJON Le programme Bocage central avance à pas comptés

ARNAUD MOREL |  le 30/03/2001  |  Collectivités localesTechniqueCôte d'OrHaute-Corse

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Technique
Côte d'Or
Haute-Corse
Valider

Restructuration des services médicaux

L'hôpital général, proche du centre de Dijon, tarde à rejoindre le site du centre hospitalier universitaire du Bocage. Rebaptisé Bocage central, l'ex-projet Bocage 2000, estimé à 183 millions d'euros (1,2 milliard de francs), ne prendra fin qu'en 2008. Le bâtiment de 60 000 m2 pour 10 000 m2 d'emprise au sol accueillera 300 lits et les services d'urgence. Quatre équipes de maîtrise d'oeuvre devraient rendre leur copie avant le 18 septembre 2001 : Groupe 6 et OTH, Reichen & Robert et Ingerop, Zublena et Thalès et enfin Rivollier, Touret Valentin et Betom.

Le retard n'a pas empêché l'engagement d'une série d'opérations complémentaires. Sur le site du bocage, le pôle mère-enfant prendra place dans un ensemble de 6400 m2 sur 8 niveaux. Il fera l'objet d'un appel d'offres en juillet 2001. Adossé à l'actuelle maternité qui sera rénovée, le pôle accueillera l'hôpital d'enfants et sera doté d'un nouveau plateau technique. L'opération, estimée à 16 millions d'euros (105 millions de francs), devrait durer cinquante mois.

Création d'un pôle pathologies lourdes

La création du nouveau pôle pathologies lourdes est également programmée. Les services de pathologies lourdes, maladies infectieuses et vigilances se regrouperont dans un nouveau bâtiment de 6 500 m2 sur 3 niveaux, pour un coût de 6,4 millions d'euros (42 millions de francs). Un appel d'offres ouvert européen sera lancé en septembre 2001.

Réaménagement des urgences

Enfin, le service des urgences sera réaménagé sur l'actuel site de l'hôpital général avant son transfert en 2007 au Bocage. Sous la maîtrise d'oeuvre de l'hôpital, le projet porte sur le réaménagement de 820 m2 dans le bâtiment existant et sur une nouvelle construction de 1 000 m2 sur 3 niveaux. L'opération, estimée à 3 millions d'euros (20 millions de francs), commencera en avril 2001 pour durer vingt-deux mois, sans impliquer la fermeture des services de soins.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur