En direct

Dialogue apaisé entre passé et présent à l'îlot Monnaie

O. D. |  le 06/04/2018  |  Collectivités localesPyrénées-Atlantiques

Bayonne -

«Je n'aime ni le mimétisme, ni l'indifférence au contexte », précise d'emblée Adam Yedid, l'architecte parisien qui a conçu une opération de l'îlot Monnaie pour Icade Promotion. Les 71 logements, 2 000 m2 de commerces, ainsi que le centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine (Ciap) ont été récemment livrés dans le secteur sauvegardé de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), cœur historique de la ville, entre la cathédrale Notre-Dame et le Château-Vieux, édifice médiéval du XIe siècle. L'idée ? Développer un projet contemporain basé sur l'histoire.

Afin de créer cet îlot, Alexandre Mélissinos, l'architecte conseil du secteur sauvegardé de Bayonne, décédé en octobre 2017, avait préconisé la disparition du bâtiment des années 1970 au cœur de l'îlot, occupé par la Caisse d'épargne, ainsi que la démolition d'un bâtiment de l'armée pour créer la rue Aristides-de-Sousa-Mendes qui mène à la cathédrale, en reliant la rue des Gouverneurs à celle de la Monnaie. Mis à part le respect d'une certaine hauteur et l'absence de balcons, « nous avions une totale liberté d'écriture architecturale ; l'aspect patrimonial peut comporter un aspect créatif », commente Adam Yedid.

Constantes de la ville . Les architectes ont livré trois bâtiments R + 4 et R + 5 adossés les uns aux autres avec une volumétrie fragmentée. Les matériaux utilisés font référence à la pierre du château avec l'utilisation de la pierre locale de Bidache, ainsi qu'à l'architecture du vieux Bayonne avec les persiennes et les débordements des toitures en zinc. « Des constantes de la ville », précise l'architecte. On retrouve également du métal, du verre et du bois du côté de la rue Aristides-de-Sousa-Mendes. A la demande de l'architecte conseil, chacun des immeubles est associé à un aspect architectural du secteur, tout en possédant sa propre physionomie. Une opération qui s'est construite sur le long terme puisque les premières études ont démarré en 2003 et six permis de construire ont été nécessaires pour mener le projet à bien.

Maîtrise d'ouvrage : Icade Promotion. Maîtrise d'œuvre : Adam Yedid Architectes (mandataire), Isabelle Joly (architecte associée). BET : Aigoin (structure), Ingebat (technique), EEC (économiste).

Entreprise : Mas et Eiffage. Surface totale : 7 600 m2 . Montant de l'opération : 11,5 M€ HT.

PHOTO - 12353_753798_k2_k1_1789717.jpg
PHOTO - 12353_753798_k2_k1_1789717.jpg

Commentaires

Dialogue apaisé entre passé et présent à l'îlot Monnaie

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX