En direct

Devant les bailleurs sociaux, Julien Denormandie assure que les HLM sont « une chance pour la France »
Comme l'an passé, Julien Denormandie a clôt le congrès 2018 de l'USH. - © SV/LeMoniteur

Devant les bailleurs sociaux, Julien Denormandie assure que les HLM sont « une chance pour la France »

S.V. |  le 11/10/2018  |  LogementLogement socialJulien DenormandieCongrès HLM 2018

Le secrétaire d’Etat a clos ce jeudi la 79e édition du congrès HLM à Marseille. Loin des turbulences de l’an passé, Julien Denormandie a prononcé son discours dans le calme, alors que le gouvernement a mis en place une réforme qui bouleverse en profondeur le monde HLM. 

Après les huées et les sifflements de Strasbourg, Julien Denormandie est revenu au congrès HLM dans un climat relativement apaisé, à Marseille. Le secrétaire d’Etat à la Cohésion des territoires était de nouveau présent pour la clôture de la 79e édition de la grand-messe du secteur.

Julien Denormandie l’a répété : il croit au modèle du logement social français. « Oui, le logement social représente un acquis, une chance pour la France », a-t-il souligné dans son discours de clôture. Quelques minutes plus tôt, le président de l’USH, Jean-Louis Dumont, évoquait pourtant une situation actuelle « grave » pour les bailleurs sociaux. « Jamais les menaces qui pèsent sur nous n’ont été aussi fortes, avait dénoncé l’ancien député. L’Etat a ponctionné plus d’un milliard d’euros sur les organismes HLM, mais il l’a fait en grande partie d’une manière qu’aucun acteur économique ne peut l’absorber : par une réduction administrée de son chiffre d’affaire. »

 

Réorganisation du secteur

 

Lors du congrès, les débats ont largement été dominés par les mesures mises en place par le gouvernement. Pour rappel, les bailleurs sociaux devront réaliser 1,5 milliard d’euros d’économies chaque année d’ici à 2020, via la réduction du loyer de solidarité (RLS) et une hausse de la TVA. De plus, la loi Elan (portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique) prévoit une réorganisation du secteur, à travers notamment une obligation de regroupement des bailleurs sociaux qui gèrent moins de 12 000 logements. 

Des mesures qui ont déjà des conséquences sur la programmation de construction de logements sociaux. L’USH s’attend ainsi à une baisse de 5 à 10% des nouveaux logements en 2018, après un recul de 9% l’an dernier, déjà, à 113 000 unités.

 

« Point de revoyure fin 2018-début 2019 »

 

Le secrétaire d’Etat a tenté de rassurer les professionnels. « J’ai pleinement conscience que le gouvernement a demandé un effort considérable avec la baisse de la RLS et la hausse de la TVA », a poursuivi Julien Denormandie, qui s’est engagé à améliorer les mécanismes financiers à l’œuvre à l’horizon 2020.

Il a par ailleurs annoncé que la hausse de la contribution des bailleurs sociaux à la Caisse de garantie du logement locatif (CGLLS) serait limitée. Elle « ne prélèvera pas 100 millions d’euros supplémentaires au titre de la péréquation », a-t-il souligné.

Le ministre promet « un point de revoyure fin 2018-début 2019 », comme cela avait été prévu dans le protocole d’accord entre le gouvernement et le monde HLM. « C’est un rendez-vous que nous avons convenu avec l’ensemble des familles HLM. Il permettra de tirer les enseignements depuis moins d’un an et d’identifier les dispositifs à corriger », avait explicité Julien Denormandie en amont de son discours de clôture. Une rencontre que les bailleurs sociaux ne manqueront pas. 

Commentaires

Devant les bailleurs sociaux, Julien Denormandie assure que les HLM sont « une chance pour la France »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur