En direct

Deuxième offensive d’EU ProSun contre le photovoltaïque chinois

le 27/09/2012  |  RéglementationEnergies renouvelablesInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Réglementation
Energies renouvelables
International
Valider

EU ProSun a annoncé, le 25 septembre, avoir déposé une deuxième plainte officielle auprès de la Commission européenne relative à l’activité économique de la Chine dans le secteur de l’énergie photovoltaïque.

Cette nouvelle plainte porte sur « les subventions illégales octroyées aux fabricants chinois de panneaux photovoltaïques », indique l’association qui représente la grande majorité des acteurs européens de l’industrie de la production solaire.

La première plainte déposée fin juillet portait elle sur « les pratiques de dumping » des fabricants chinois du secteur solaire, qui vendent leurs produits « de 60 % à 80 % en dessous de leur coût réel total ». Elle avait débouché sur l’ouverture début septembre d’une enquête par l’Union européenne. « Les subventions gouvernementales chinoises ne sont accessibles qu’aux seuls fabricants chinois. Ces subventions massives et l’intervention de l’Etat chinois ont conduit à une surcapacité supérieure à 20 fois la consommation chinoise et proche du double de la demande mondiale », explique Milan Nitzschke, Président de EU ProSun, cité dans un communiqué.Conséquence : plus de 90 % de la production chinoise doit être exportée.

L’association souligne que le gouvernement américain a récemment établi que 12 catégories de subventions chinoises, à destination de ses fabricants du secteur solaire, étaient illégales et que les exportateurs chinois ont adopté des pratiques de dumping sur les cellules photovoltaïques vendues aux Etats-Unis, avec des marges allant de 30 % à 250 %. Pour sa part, EU ProSun a « identifié plusieurs types de subventions octroyées par le gouvernement aux fabricants chinois. Par exemple, les banques chinoises proposent des taux d’intérêts très faibles aux fabricants du secteur solaire ». La China Development Bank Corp. a ainsi octroyé 33 milliards d’euros de lignes de crédit à 12 entreprises chinoises de l’industrie solaire depuis 2010, selon les informations publiées mardi par Bloomberg New Energy Finance, a rapporté EU ProSun.

Commentaires

Deuxième offensive d’EU ProSun contre le photovoltaïque chinois

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur