Deuxième confinement : les artisans restent sereins

Deuxième confinement : les artisans restent sereins

Laurent Duguet |  le 30/10/2020  |  ReconfinementVie du BTPEure-et-LoirRhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Reconfinement
Artisans
Vie du BTP
Eure-et-Loir
Rhône
Valider

Les mesures découlant du nouveau confinement annoncées depuis mercredi 28 octobre, ne semblent pas, pour le moment, affecter les artisans du bâtiment, comme en témoignent deux professionnels que Le Moniteur des Artisans avait suivis durant le premier confinement.

Après avoir cessé leur activité en mars lors du premier confinement, couru derrière des masques et du gel, rassuré les clients, négocié leurs échéanciers, les artisans abordent cette nouvelle vague avec une certaine sérénité : « L’expérience du premier confinement nous permet d’être prêts, explique Jérôme Thevard, couvreur charpentier, à la tête d’une entreprise de 9 salariés, à Epernon, en Eure-et-Loir. Non seulement on nous incite à poursuivre notre activité cette fois-ci, mais nous avons intégré les gestes barrières, disposons du matériel nécessaire pour protéger les salariés. Et nous travaillons en extérieur ! Bref, ces annonces n’ont, dans l’immédiat, et avec 5 mois de commandes devant nous, aucune incidence sur notre activité. »

Contrairement au mois de mars, où les clients devançaient les artisans en annulant les chantiers, rien de comparable cette fois-ci : « Les clients nous font confiance et je n’ai reçu aucun appel téléphonique décalant nos interventions, observe Yves Roubi, plombier installé, avec deux compagnons, à Lyon. Mieux : je rénove des salles de bains et la demande est forte car les particuliers mettent l’accent sur l’amélioration de l’intérieur de leur logement, notamment par temps de confinement. »

Fournisseurs

Si les fournisseurs, et notamment les industriels, avaient pâti de l’arrêt total du premier confinement, rien de similaire cette fois-ci : « Nous n’avons aucun problème de stock et pas un distributeur ne ferme ses portes, constate Jérôme Thevard. La production ne devrait pas s’arrêter non plus puisque la tendance est à inciter le secteur à poursuivre son activité. »

Néanmoins, les leçons ont-elles été tirées ? Ce n’est pas l’impression d’Yves Roubi, qui s’agace des lourdeurs de la distribution professionnelle : « Lorsqu’un meuble de salle de bain est défectueux, les GSB sont plus réactives que nos fournisseurs ! Quand la GSB change le meuble sans discuter, nous devons attendre le représentant d’usine, puis l’expertise, et la réponse arrive trois mois plus tard… sans parler des délais de livraison. Ces problèmes récurrents risquent de s’accentuer dans le contexte du confinement. »

Risque Covid

Quant au risque du virus lui-même, chacun croise un peu les doigts : « Nous ne sommes pas à l’abri, mais on fait tout pour limiter les risques, précise le couvreur charpentier. Les binômes restent les mêmes pour limiter les risques. » De son côté, Yves Roubi a vu la Covid-19 de près : « L’autre matin, l’un de mes deux compagnons m’indique qu’il ne sent pas le goût du café. Sans surprise, il a été testé positif, alors qu’on a tout fait pour respecter les gestes barrières depuis le début. Et là, les chantiers s’accumulent. » Regrettant cette période incertaine, Jérôme Thevard hésite encore : « Normalement, au vu des carnets de commandes, je devrais recruter. Si je trouve un charpentier je l’embauche immédiatement. Je pourrais même embaucher une équipe de couvreurs, mais je m’interroge. Quid des chantiers l’année prochaine ? Nul ne sait. »

Commentaires

Deuxième confinement : les artisans restent sereins

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil