En direct

Deux premiers CPE globaux livrés en copropriété
PHOTO - 13882_843614_k2_k1_1983308.jpg - © AURÉLIEN VIVIER

Deux premiers CPE globaux livrés en copropriété

EMMANUELLE N'HAUX |  le 06/07/2018  |  ImmobilierAinRhône

Région -

Bien intégrés dans la rénovation énergétique des bâtiments publics, les contrats de performance énergétique (CPE) peinent encore à s'imposer dans le logement privé. A Lyon et à Miribel (Ain), deux copropriétés ont sauté le pas. Leur point commun : les travaux ont été réalisés par le groupement d'entreprises Operene (1), dans le cadre de CPE globaux. Bâties dans les années 1960, les deux résidences ont également la régie BGC pour syndic. « Dans ces deux copropriétés, le contrat de réalisation-maintenance conjugue des travaux sur l'enveloppe des bâtiments et d'autres destinés à améliorer leur performance énergétique », précise Nicolas Petit, président d'Operene, qui fédère une trentaine de PME intervenant sur une douzaine de corps d'état différents.

Les Balmes, à Miribel, a été la première copropriété engagée dans la démarche. Elle totalise 50 logements répartis sur deux bâtiments en R + 4 et R + 5. Les conclusions de l'audit énergétique, réalisé via simulation thermique dynamique par Eco 4 Home, maître d'œuvre (avec Bemotech), préconisaient un bouquet de travaux plus ou moins garni. Les copropriétaires ont alors fait le choix de la rénovation la plus performante, de niveau BBC. Isolation complète de l'enveloppe, remplacement des menuiseries, installation d'une VMC hydroréglable, optimisation du système de production de chauffage et d'eau chaude sanitaire ont ainsi fait passer l'étiquette des logements du E au C.

Importantes économies sur le chauffage. Les économies d'énergie garanties s'élèvent à 48 % sur le chauffage, sur huit années, pour une température intérieure de 21 °C. Des sondes de température installées dans une quinzaine de logements permettront de vérifier le comportement d'usage des habitants. Le montant des travaux, 973 800 euros TTC, s'avère être 5 % plus élevé que si l'allotissement avait été choisi.

A Lyon, la rénovation concernait la copropriété des Pléiades, soit 27 logements et deux commerces répartis sur deux bâtiments en R + 7. Elle a inclus l'isolation par l'extérieur d'une façade - l'autre, en pierre agrafée, n'a pas pu bénéficier de ce traitement -, l'isolation des planchers bas, l'installation de deux chaudières à condensation ainsi que la rénovation du système de production d'eau chaude sanitaire. « Les économies sur le poste chauffage seront de l'ordre de 35 %, avec une température intérieure de référence de 22 °C », souligne Laurent Penicaud, dirigeant de Plenetude, maître d'œuvre (avec Pegime).

Cette opération a bénéficié d'une aide financière de la plate-forme Ecoréno'v, mise en place par la métropole. « En amont des opérations, nous encourageons les copropriétés à s'engager dans des CPE », souligne Béatrice Vessiller, vice-présidente de la métropole de Lyon en charge de la rénovation thermique des logements. Sur les 730 000 euros de travaux TTC, la copropriété a pu bénéficier d'une aide de 3 500 euros par logement.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur