Entrepreneurs

Deux entreprises alsaciennes triomphent aux Trophées internationaux de Placo

Remis à Lisbonne fin mars, ces trophées ont départagé les lauréats des 37 trophées nationaux. Deux entreprises françaises ont été récompensées.

 

Ils sont artisans ou dirigent de grosses PME régionales, mais ils en tous en commun la passion de leur métier, qui les a conduits à gagner un prix national en septembre dernier pour les Trophées Placo. Et comme tous les lauréats dans les 37 pays du monde où ces trophées sont organisés, ils se sont retrouvés à Lisbonne fin mars, pour la finale internationale. Au menu : quelques pasteis de nata, incontournables pâtisseries portugaises ; présentation des nouveautés Placo après le mot d’accueil du président de l’activité Gypse de Saint-Gobain Claude-Alain Tardy et, donc la soirée de remise des prix, près du port, dans un ancien couvent réhabilité en lieu événementiel.

Entrepreneurs et artisans avec leur conjointe, équipes commerciales de Placo : ils sont près de 400 sous les voûtes de ce bâtiment datant de la fin du XVIIIe siècle. Les nationalités ne se mélangent pas, et chaque table compte autant de drapeaux aux couleurs du pays que de convives. Ces drapeaux seront agités à chaque fois qu’un projet du pays sera présenté, et plus encore en cas de victoire !

 

Unterlinden

 

L’étendard tricolore a connu deux occasions de triomphe, qui ont  réjoui les équipes de Placo France. C’est l’entreprise Werey & Stenger (lauréate en 2014 d’un Prix Moniteur de la construction) qui triomphe dans la catégorie « Plâtre » pour son travail d’orfèvre sur le musée Unterlinden de Colmar, un projet signé par la prestigieuse agence Herzog & de Meuron. Associant la tradition du métier et les techniques les plus modernes de modélisation 3D, l’entreprise alsacienne a créé deux escaliers hélicoïdaux. L’association du plâtre Lutèce et du sable projetés sur ossature Placostil avec lattis métallique reprend l’esthétique des enduits anciens. C’est dans l’atelier de l’entreprise que les ouvrages en staff, en particulier les ogives des anciens Bains municipaux, ont été réalisés.

 

Benfeld

 

Si le drapeau français a flotté une deuxième fois sur cette soirée, c’est que les organisateurs n’avaient pas prévu de drapeau alsacien. Car c’est à nouveau des bords du Rhin qu’est venue la victoire pour la France, avec l’entreprise Gerko. Elle remporte le trophée international dans la catégorie « Plafonds », pour la maison intercommunale des services de Benfeld. Pour épouser la forme de cône tronqué du bâtiment, l’entreprise a dû découper les plaques tout en maintenant l’alignement précis des perforations aléatoires. Un geste invisible sur le résultat final, mais d’une précision qui a emporté la conviction du jury.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X