Aménagement

Destruction d’une barre d’un quartier sensible de Meaux

La « caravelle Cheverny », une barre de dix étages du quartier sensible de Beauval, à Meaux (Seine-et-Marne), a été détruite par implosion dimanche à 13h00, sous les applaudissements de plusieurs milliers de personnes du quartier.

En moins de six secondes, les quelque 1.500 charges, pour 260 kg d’explosifs, ont ébranlé dans une succession d’explosions les trois ailes de l’immeuble, construit dans les années 60, qui abritait 264 logements.
Autour du bâtiment, dans un rayon de 200 mètres, plus de mille logements ont été évacués par mesure de sécurité.

Dans l’ensemble, les Meldois semblent conquis par le projet de rénovation urbaine du quartier. Le bâtiment vétuste sera remplacé par 170 logements, 32 maisons et 138 immeubles de quatre étages maximum, un projet à « taille humaine » comme l’a présenté Jean-François Copé, maire de Meaux.
« Cheverny » est la troisième caravelle détruite des quatre que comptait le quartier Beauval. Après la démolition du bâtiment « Cornouaille », prévue l’année prochaine, la réhabilitation du quartier, qui figure parmi les 24 sites pilotes en France en matière de lutte contre l’insécurité, sera achevée d’ici 2010.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X