En direct

Désenfumage à haute performance acoustique

ISABELLE DUFFAURE-GALLAIS |  le 28/02/2012  |  Protection incendieSécurité incendiePas-de-CalaisRéglementationTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
Protection incendie
Sécurité incendie
Pas-de-Calais
Réglementation
Technique
Réglementation technique
Equipement
Valider

Pour répondre aux exigences élevées d’un chantier en matière d’acoustique, le spécialiste du désenfumage Souchier a mis au point un nouvel exutoire qui fait maintenant partie de sa gamme.

Le Métaphone, en cours de construction à Oignies (Pas-de-Calais), sera à la fois une salle de concert et un « instrument de musique urbain » dont les façades produisent et diffusent des sons à l’extérieur, en liaison avec des jeux de lumière. Cet équipement destiné à redonner vie à un ancien site minier sera inauguré au printemps 2013. Les écailles de la peau extérieure produisant des sons ne seront installées qu’au cours de l’été prochain. Pour l’instant, c’est la construction de la salle de concert qui occupe les architectes Hérault Arnod et la douzaine d’entreprises.

Point faible du  projet

La salle de concert et ses annexes (locaux techniques et loges) sont contenues dans une boîte de béton (murs et toit). Les parois de 30 cm sont doublées de laine minérale et de cloisons en plaques de plâtre sur ossatures métalliques assurant l’isolation acoustique. Mais le toit a dû être percé pour recevoir deux trappes de désenfumage naturel de 2 m² chacune. Afin que ces ouvertures ne constituent pas le point faible du projet, elles devaient atteindre la même performance que le béton en termes d’affaiblissement acoustique. 60 dB est le niveau exigé par l’acousticien Maurice Auffret. Autre contrainte : la hauteur de l’ensemble était limitée pour ne pas dépasser de l’enveloppe finie au-dessus du toit et, en dessous, ne pas gêner l’accès au gril de scène.

Pas de produits sur le marché

Aucun produit du marché ne répondait à ces exigences. Souchier, spécialiste du désenfumage, a donc entrepris un travail de recherche et développement pour mettre au point la solution. Résultat : un ensemble monobloc entièrement fabriqué en usine associant deux exutoires sur une souche commune. En partie supérieure, Souchier a retenu l’exutoire Certilight CPCI, déjà à son catalogue, présentant un indice d’affaiblissement RW de 47 dB. En partie inférieure, côté salle, il s’agit d’un autre produit de la gamme Souchier : l’OTF, un ouvrant télécommandé initialement destiné aux façades, de Rw = 43 dB.

Le nouveau produit, baptisé Phonipack, est destiné à équiper toutes les salles nécessitant des valeurs d’isolement acoustique élevées.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

Date de parution : 06/2019

Voir

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur