En direct

Descartes  , pilote en énergie positive
PHOTO - 278215.HR.jpg - © jerome danière / THIERRY ROCHE ET ASSOCIÉS

Descartes , pilote en énergie positive

le 08/01/2010  |  EnergieCollectivités localesArchitectureIndre-et-LoireSeine-et-Marne

marne-la-vallée -

Initié par l'Ecole des ponts ParisTech avec le CSTB et l'établissement public d'aménagement de Marne-la-Vallée (Epamarne), le bâtiment Descartes à énergie positive s'inscrira en 2012 dans la cité Descartes à Champs-sur-Marne (ville nouvelle de Marne-la-Vallée), près de l'Ecole des ponts et de l'école d'architecture. « Situé au-delà des normes actuelles, c'est un bâtiment pilote dont la surproduction dépassera de 30 % sa consommation énergétique », explique l'architecte Julien Haase. Pour Serge Piperno, directeur de la recherche à l'Ecole des ponts ParisTech, « Descartes va illustrer des compétences et poursuivre des recherches pointues qui seront mises au service d'un projet de bâtiment réel ».

L'édifice de 5 000 m 2 , avec un jardin de 400 m², abritera des unités d'enseignement, de recherche et un amphithéâtre de 400 places. « Synthétisant notre réflexion architecturale et technique, la toiture en forme de ruban enroule ces différentes entités et devient façade », décrit Julien Haase. Sur une ossature en béton poteaux et plancher, les façades en double ossature bois sont préfabriquées. Le degré d'isolation équivaut à 30 cm de laine minérale dans les murs. Techniques utilisées : cellules photovoltaïques (1 200 m² en toiture), pompe à chaleur sur des sondes géothermiques verticales.

Techniques de rafraîchissement

Comme le problème du bâtiment très isolé est le rafraîchissement, on a eu recours au free cooling par plancher rayonnant (fraîcheur du sol captée) et au rafraîchissement adiabatique (ventilation double flux avec brumisateur refroidissant l'air entrant). Récupérées dans un bassin de 40 m 3 , épurées par des plantes, les eaux pluviales alimenteront le rafraîchissement adiabatique, les chasses d'eau, l'arrosage.
«Descartes montre que, sans rupture technologique, mais au prix d'une conception rigoureuse et d'études approfondies, il est possible d'obtenir des résultats significatifs », conclut Julien Haase. Les travaux de 22,5 millions doivent débuter à la mi-2010. -

Fiche technique

- Maîtrise d'ouvrage : Ecole des ponts Paris Tech ; mandataire : groupement H4-Auris ; AMO HQE : Oasiis.
- Architecte : Atelier Thierry Roche & Associés (Emmanuel Brochier et Julien Haase, chefs de projet).
- BET : cabinet Olivier Sidler (fluides), Cabut (structure).
- Conseil HQE : Terre Eco.
- Paysagiste : Atelier LD.
- Qualité santé bâtiment : Medieco.
- Acousticien : Génie Acoustique.
-
- Economiste : Trompille.

Commentaires

Descartes , pilote en énergie positive

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX