En direct

Des tubes d’acier plus fins pour des échafaudages poids plume

Gilles Rambaud |  le 29/11/2013  |  TechniqueBâtimentMatériel de chantier

Un nouveau procédé de fabrication permet à Layher de réduire de 12 % le poids de ses éléments.

Pour la solidité et un prix intéressant, choisir l’acier. Pour la légèreté sans regarder à la dépense, choisir l’aluminium. Tel était le dilemme auquel étaient confrontés les monteurs et installateurs d’échafaudages. Layher change les données de l’équation avec sa nouvelle gamme Lightweight (« Poids léger ») un échafaudage en acier allégé. « L’innovation vient de l’utilisation d’un acier à haute résistance qui nous permet de réduire l’épaisseur des tubes, donc le poids de chaque élément. Mais cela n’est pas si simple. Il a d’abord fallu nous assurer que cette qualité d’acier était disponible chez différents fournisseurs. Puis nous avons dû refaire tous nos tests et nos calculs pour nous assurer que ces tubes plus fins avaient une résistance suffisante », détaille Georg Layher, codirecteur de l’entreprise. Les résultats ont été meilleurs que prévu car, non seulement les tubes de la gamme Lightweight sont aussi performants que les tubes classiques, mais certaines de leurs caractéristiques mécaniques sont franchement meilleures, comme la résistance à l’effort de flexion qui augmente de 24 %. Mais, au fait, à quoi cela sert-il d’alléger un échafaudage ? « Tout d’abord à réduire la pénibilité du montage et du démontage », commence Éric Limasset, directeur général de Layher SAS, la filiale française de la marque allemande. Il évalue le gain de poids à une moyenne de 12 % par rapport à un échafaudage classique, même si ce ratio n’est pas tout à fait le même selon les pièces. « Pour un montant de 2 m de haut, le gain est de 1,45 kg. Pour une moise de 2,57 m de long, il est de 1,28 kg. » En cumulant tous ces petits gains sur chaque pièce, ce sont des centaines de kilos à porter qui auront été épargnés aux monteurs. Autre bénéfice : le transport ; 12 % de poids en moins, c’est 12 % de matériel en plus sur le plateau d’un camion. Enfin, cela permet de réduire la taille de certaines pièces. Autre modification du design : la tête de clavette des moises peut s’enclencher dans le nœud par simple rotation de la tige, supprimant une étape dans le processus de montage. Tous ces atouts font du Lightweight une gamme performante qui va petit à petit remplacer la gamme en acier classique. Les deux - compatibles l’une avec l’autre - vont cependant se côtoyer longtemps dans les parcs de location. Quant à l’aluminium, il sera toujours disponible au catalogue, car il reste plus léger encore que les tubes en acier, même très fin.

PHOTO - 760424.BR.jpg
PHOTO - 760424.BR.jpg

Commentaires

Des tubes d’acier plus fins pour des échafaudages poids plume

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur