En direct

Des solutions pour les ouvriers non payés de FH Service
Les ouvriers étaient chargés de carreler la station Châtelet-les Halles - © © RATP

Des solutions pour les ouvriers non payés de FH Service

le 27/01/2017  |  TransportTravail

Les salariés qui travaillent sans salaire depuis plusieurs mois sur un chantier du métro parisien pour des sociétés sous-traitantes de Sogea TPI, filiale de Vinci, ont décidé de suspendre leur grève après avoir obtenu des avancées du groupe de BTP.

Vinci et Sogea TPI ont trouvé des solutions pour régler la situation de la trentaine d'ouvrier de FH Service, entreprise sous-traitante sur un chantier de rénovation de la station Châtelet-les Halles. Les travailleurs, pour la plupart d'origine turque s'étaient mis en grève le 23 janvier pour réclamer le paiement de 2 à 8 mois d'arriérés de salaire et leur embauche par Vinci.

Sogea TPI a procédé à un "paiement anticipé" à FH Service, actuel employeur de ces 32 salariés, et "va faire pression" sur la société "pour qu'elle règle" leurs salaires sur la période du 14 décembre à fin janvier, a expliqué Christian Renard, de la CGT-construction.

FH Service travaille pour Sogea TPI depuis le 14 décembre, après la défaillance d'une précédente société sous-traitante, FC 10, pour laquelle travaillaient déjà ces ouvriers sur ce chantier de rénovation du métro parisien, à la station Châtelet-Les Halles.

Des embauches temporaires en intérim ou sous forme de contrat de chantier vont par ailleurs être proposées aux travailleurs, "jusqu'à la fin du chantier à l'été 2017", a-t-il ajouté.

Pour les "quelques salariés potentiellement en situation irrégulière", Sogea TPI va aussi "les accompagner dans leur demande de régularisation", a poursuivi le délégué CGT. "La grève, la mobilisation a payé", s'est-il félicité, et c'est "suite à la  médiatisation que Vinci a bougé". "C'est un premier pas, mais ce n'est pas terminé", a-t-il souligné. La CGT, qui a révélé l'affaire, reste "vigilante" pour que l'ensemble des arriérés de salaire soit versé.

Une nouvelle réunion avec Vinci est d'ores et déjà prévue mardi 31 janvier. C'était "la cinquième grève des salariés. Les grands groupes, Vinci, ne peuvent pas dire qu'ils ne savaient pas", a observé de son côté Ali Tolu, délégué CGT chez Vinci.

Par ailleurs, suite aux révélations sur les conditions de travail des ouvriers de FH Service, Jean-François Carenco, le préfet de la région d’Île-de-France a saisi, au titre de l’article 40 du code de procédure pénale, le procureur de la République de Paris en souhaitant que les responsables soient poursuivis.

Commentaires

Des solutions pour les ouvriers non payés de FH Service

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX