En direct

Des solutions face au risque d'attentat

Anthony Laurent |  le 17/02/2017  |  France entièreEquipementSécurité et protection de la santéConception réalisation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Equipement
Sécurité et protection de la santé
Conception réalisation
Valider

La menace terroriste est dans le viseur des ingénieurs et industriels.

Les attentats terroristes qui ont frappé la France depuis janvier 2015 ont posé une question directe au secteur de la construction : comment, désormais, assurer ou accroître la robustesse structurelle (ou structurale) des bâtiments et des infrastructures « sensibles » ou particulièrement exposés à ces nouveaux risques (sites militaires, ministères, ambassades, bâtiments recevant du public, etc. ) ? Preuve que la menace terroriste est prise très au sérieux aujourd'hui par les professionnels, un groupe de travail dédié - constitué de maîtres d'ouvrage, d'entreprises de BTP, d'industriels, etc. - a été constitué, à la fin 2016, au sein de l'Association française de génie civil (AFGC).

« Des situations potentielles variées ». « Le sujet est vaste et les situations potentielles très variées », reconnaît Charles Shahrokh Ghavamian, directeur général associé du bureau d'études Sixense Necs et co-animateur du groupe de travail de l'AFGC. « Pour un site industriel, par exemple, l'objectif est de maintenir l'activité économique. Pour un bâtiment accueillant du public ou un site “ sensible ” - telle une centrale nucléaire -, l'idée est plutôt d'éviter l'effondrement des structures de génie civil ou de limiter au maximum les intrusions », précise-t-il. Avant d'ajouter : « Il s'agit en tout cas, de gérer au mieux la vulnérabilité des sites et de leurs structures. »

Gérer au mieux la vulnérabilité des sites et des structures de génie civil.

C'est ainsi que plusieurs appels d'offres sont lancés à l'heure actuelle pour ériger des clôtures faites de câbles « antivoitures-béliers » autour d'une zone piétonne ou encore pour constituer des barrières de protection concentriques destinées à freiner la progression d'un intrus dans une zone surveillée (à l'aide de bittes, de macro rugosités ou de blocs en béton notamment). La tour Eiffel n'est pas épargnée. D'ici quelques mois, son parvis pourrait être clôturé d'un mur de verre pare-balles de 2,5 m de haut.

Si un aménagement urbanistique et architectural optimisé des sites reste encore la meilleure des préventions, plusieurs dispositifs constructifs existent. « Plus on intervient en amont, meilleure sera la gestion des risques et moins les projets coûteront cher », confirme Charles Shahrokh Ghavamian. Des « murs fusibles » et des murs déflecteurs peuvent ainsi être réalisés pour, d'une part, absorber l'énergie de chocs violents (explosions, collisions, etc. ) et, d'autre part, réfléchir et dévier les ondes de choc, tout en permettant de garantir l'intégrité structurelle de l'édifice. En outre, le chemisage de structures verticales peut être une solution pour les ouvrages anciens comme neufs. Ainsi, la création d'un bouclier métallique ou l'emploi de bétons fibrés à ultra-hautes performances (BFUP) peuvent s'avérer pertinents pour protéger les poteaux - les éléments les plus « délicats » d'une construction. Par ailleurs, une attention toute particulière doit aussi être portée aux éléments de second œuvre - comme les vitrages ou les faux plafonds - qui, en se désolidarisant des structures de gros œuvre, occasionnent souvent des victimes indirectes.

« Nous n'allons pas réinventer la poudre, fait savoir Charles Shahrokh Ghavamian. Nous devons, au contraire, nous inspirer de ce qui se fait dans d'autres secteurs - comme le para sismique ou la gestion des risques naturels - mais aussi à l'étranger. » Les nombreux projets de bâtiments publics et d'infrastructures de transports qui doivent sortir de terre dans le cadre du Grand Paris pourraient donner lieu, dans les années à venir, à des expérimentations grandeur nature.

PHOTO - 5888_370849_k2_k1_933730.jpg
PHOTO - 5888_370849_k2_k1_933730.jpg - © SIXENSE NECS
PHOTO - 5888_370849_k3_k1_933731.jpg
PHOTO - 5888_370849_k3_k1_933731.jpg - © EERI
PHOTO - 5888_370849_k4_k1_933732.jpg
PHOTO - 5888_370849_k4_k1_933732.jpg - © SIXENSE NECS
PHOTO - 5888_370849_k5_k1_933733.jpg
PHOTO - 5888_370849_k5_k1_933733.jpg - © SIXENSE NECS

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur