En direct

Des solutions connectées pour une distribution électrique intelligente
Publi-rédactionnel

Des solutions connectées pour une distribution électrique intelligente

le 21/06/2021  |  France Ingénierie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

La ville du futur au service de la cohésion sociale et territoriale
France
Ingénierie
Valider

L’électrification et la digitalisation sont deux sujets très liés. Cette association technologique devient indispensable dans le cadre de la transition énergétique et offre un ensemble de valeurs au service des clients finaux, comme notamment la prévention des incendies d’origine électrique.

Pour lutter contre le réchauffement climatique et diminuer l’empreinte carbone des bâtiments tertiaires, l’environnement réglementaire fixé par le gouvernement s’accorde avec l’enjeu d’électrification de nos usages et de digitalisation de nos infrastructures. Le décret Tertiaire fixe ainsi une diminution des consommations énergétiques de 40 % d’ici 2030, 50 % d’ici 2040 et 60 % d’ici 2050, ainsi qu’un recueil des consommations sur la plateforme Operat encadré par l’Ademe. Dans une optique similaire, le décret BACS permet une accélération de la digitalisation des infrastructures tertiaires via la mise en œuvre d’une GTB (gestion technique de bâtiment).

Autant de dispositifs qui font appel à la data. « On ne peut pas faire un régime sans balance ou réguler sa vitesse sur la route sans compteur, rappelle Benoît Barbalat, responsable du lancement du programme Tableau du Futur chez Schneider Electric. De la même façon, on ne peut pas gérer ses consommations, les améliorer ou les diminuer sans moyen de les comparer, de contrôler les évolutions et la dynamique d’amélioration. »

Un partenariat professionnel-utilisateurs

Au-delà de la réponse à la réglementation, la digitalisation est porteuse de valeurs pour les metteurs en œuvre – les tableautiers et autres professionnels de la filière électrique dans le bâtiment – comme pour les utilisateurs finaux. Il s’agit désormais de créer une relation de confiance entre les parties prenantes, afin d’interpréter les données, faire baisser les factures énergétiques ou encore garantir la continuité de service en cas de déconnexion. « Grâce au digital, l’ambition est de créer tout une offre de services autour de la donnée, développe Benoît Barbalat. Il ne s’agit plus d’installer et de maintenir un tableau, il s’agit d’opérer le site à distance et d’instaurer un partenariat avec le client. Les économies d’échelle se feront sur le long terme. Un bâtiment et des installations efficaces ne se suffisent pas, nous avons besoin d’experts capables d’exploiter les données, générer et garantir dans le temps les économies d’énergies. »

Qu’il s’agisse de bâtiments municipaux, d’immeubles de bureaux ou du secteur retail, la nouvelle génération de tableaux connectés PrismaSeT Active intègre dans le toit de l’armoire ou du coffret une passerelle sans fil LoRaWAN qui permet la remontée de données vers le cloud Schneider Electric sans raccordement au réseau informatique du client. En étant ainsi déconnecté du réseau du client, cette architecture ne crée pas de faiblesse dans leur stratégie de cybersécurité, et garantit une résilience face aux potentielles attaques. En outre, les niveaux de sécurité des services cloud proposés sont à l’état de l’art en matière de protection et confidentialité des données stockées.

Des investissements à protéger

Les solutions Schneider permettent d’autre part d’équiper simplement et sans fil le tableau avec des fonctions supplémentaires, tels que les capteurs d’énergie PowerTag. « Le développement de l’électrification, et la digitalisation des infrastructures qui en découle, constituent un changement de paradigme, précise Benoît Barbalat, et implique une forme d’interdépendance des infrastructures et des systèmes. Il est donc indispensable de protéger les investissements par d’autres solutions. »

Notamment, se présente aussi le risque de multiplier les départs de feu en raison des fortes intensités au sein d’un tableau, elles-mêmes causées par une augmentation de la consommation électrique (exemple : véhicule électrique, charges informatiques). Aussi, pour protéger les installations des échauffements et garantir le nouveau monde digital dans lequel nous vivons, le capteur intelligent HeatTag joue un précieux rôle de prévention. Ce capteur analyse les gaz et les composés volatiles émis à la suite d’un échauffement, et envoie une alerte aux équipes de maintenance via le système de supervision avant toute dégradation irréversible de l’équipement. Ainsi la distribution électrique connectée par Schneider Electric offre plus de résilience et d’économies, et permet un Bâtiment du Futur encore plus efficace et au service de l’humain.

Contenu proposé par Schneider

Commentaires

Des solutions connectées pour une distribution électrique intelligente

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil