En direct

Des salariés volontaires de Setec construisent un pont au Rwanda
Chantal Uwamahoro, de l’équipe locale (à gauche), et Laurie Avrillaud, ingénieure chez Setec. - © CAROLINE DAY-CALIFET / SETEC

Des salariés volontaires de Setec construisent un pont au Rwanda

Caroline Gitton |  le 18/01/2019  |  Ouvrage d'artSetecInfrastructuresRSEIngénierie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Ouvrage d'art
International
Setec
Infrastructures
RSE
Ingénierie
Valider

Une équipe de 10 ingénieurs volontaires du groupe Setec s'est envolée le 12 janvier pour le Rwanda, afin de participer à la construction d'un pont suspendu.

 

Une opération solidaire menée dans le cadre d'un partenariat avec l'ONG américaine Bridges to Prosperity, qui organise des opérations dans des zones dépourvues de ce type d'infrastructures. « Au-delà de notre participation financière, cette démarche, lancée en novembre 2018, permet aux collaborateurs de mettre leurs compétences techniques au service d'un projet concret qui a du sens à leurs yeux, expose Biljana Kostic, DRH. Nous observons depuis quelques années le souci de contribuer à “ faire bouger les lignes ”, en particulier chez les jeunes, préoccupés par l'impact de leurs actions sur l'environnement. »

Ce programme, tourné vers l'international, rejoint les orientations stratégiques de Setec, et alimente son volet « RSE ». En novembre dernier, aux côtés d'autres ingénieurs européens, un premier groupe a vécu durant quinze jours l'aventure rwandaise, dans le cadre du chantier du pont de Gatare, situé sur la rivière Yanza (province de Kigali). « Loin de se limiter à partager son savoir-faire, l'engagement consiste à mettre la main à la pâte : casser de la pierre, porter des gravats… », décrit la DRH. Dans le cadre d'un travail en binôme, les participants ont pu tisser des liens avec l'équipe de travailleurs locaux, à qui ils ont transmis leurs connaissances pour une utilisation du pont en autonomie, et ont assisté à son inauguration avant leur retour.

Faire face aux crues. Quant aux ingénieurs tout juste arrivés sur place, ils apportent leur concours à la construction du pont suspendu d'Uwarukara, d'une longueur de 70 m et situé sur la rivière Rukarara (province du Sud). Six mois par an, le cours d'eau est en effet trop périlleux à traverser en raison des crues, ce qui empêche certains habitants de se rendre à l'école ou au marché. Le pont leur offrira un accès sécurisé tout au long de l'année. « Cette opération solidaire offre une illustration concrète de nos valeurs comme acteur de l'ingénierie d'aujourd'hui et de demain, se félicite Biljana Kostic. Une démarche que nous poursuivrons, car ce type d'actions s'inscrit dans la durée. »

PHOTO - 16343_983235_k3_k1_2281346.jpg
L’inauguration du pont de Gatare. - © BRIDGES TO PROSPERITY

Commentaires

Des salariés volontaires de Setec construisent un pont au Rwanda

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Dicobat

Dicobat

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur