En direct

Des pros préparés à l'architecture de demain
Le module « Transitions » prend en compte les évolutions de la société pour imaginer de nouvelles façons de bâtir et d’aménager les villes. - © JACQUES POCHOY

Des pros préparés à l'architecture de demain

Caroline Gitton |  le 14/12/2018  |  ProfessionArchitectureApprentissageFormation continueEcole Spéciale d'Architecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Formation
Architecture
Apprentissage
Formation continue
Ecole Spéciale d'Architecture
Architectes
Valider

L'ESA proposera à partir de mars 2019 un nouveau module de formation continue baptisé « Transitions ».

« Les évolutions de la société liées aux questions économiques et environnementales, comme les changements climatiques et l'urbanisation croissante, nous amènent à reconsidérer l'art de bâtir et d'aménager les villes : c'est tout un métier qui se redéfinit », constate Marc Vaye, directeur des études de l'Ecole spéciale d'architecture (ESA). Le niveau master de la formation professionnelle diplômante (FPD) délivrée par l'établissement s'enrichira ainsi, en mars 2019, d'un nouveau domaine d'expérimentation intitulé « Transitions ».

« Questionnements actuels ». Les participants aborderont cette thématique sous l'angle énergétique et écologique aussi bien que numérique, sociétal et territorial. De quoi amener les professionnels « à se responsabiliser dans leur pratique, sur la base de questionnements actuels, avance Marc Vaye. Alors que les formations sont souvent en retard sur leur époque, une école comme la nôtre - indépendante et de petite taille, mais réactive s'efforce de relever le défi. » Cette FPD au métier d'architecte s'adresse aux professionnels en exercice. A commencer par les projeteurs « qui ont l'expérience du dessin, des étapes de travail pour mener un projet, et éventuellement du chantier. Mais ils peuvent aussi venir d'autres horizons. » Ce programme pourra intéresser des maîtres d'ouvrage, ainsi que des compagnons du devoir qui souhaitent « passer du travail strict de la matière à la conception de projet ».
Autre profil correspondant à la formation : « les architectes d'intérieur qui excellent dans leurs pratiques, mais touchent aux limites que leur statut leur autorise ».

La formation s'adresse aux projeteurs, compagnons du devoir, architectes d'intérieur…

Un cursus de quatre ans. L'ensemble de la formation s'échelonne sur quatre ans, à raison de trois jours toutes les deux semaines. Mais les participants peuvent, en fonction du diplôme ou de leur expérience, être admis sur équivalence en deuxième ou en troisième année. Les enseignements comprennent en outre 224 heures d'encadrement par semestre, auxquelles s'ajoute le travail personnel. « Une démarche exigeante, qui nécessite un important investissement », avertit le responsable pédagogique. Au stade du master, les professionnels étudient de concert avec des élèves inscrits en formation initiale. A la clé de ce parcours, un master d'architecte. L'inscription à l'ordre des architectes pour officier en profession libérale requiert une année d'études supplémentaire, et le passage de l'habilitation à exercer la maîtrise d'œuvre en son nom propre (HMONP).

Commentaires

Des pros préparés à l'architecture de demain

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur