En direct

Des pieux géothermiques pour un collège

Olivier Baumann |  le 24/05/2013  |  EnergieBâtimentSeine-et-MarneYvelinesEtat

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Bâtiment
Seine-et-Marne
Yvelines
Etat
Education
Energies renouvelables
Equipement
Gros œuvre
ERP
Valider
Energie -

A Achères, le conseil général des Yvelines équipe des fondations d’un système de captage géothermique. Le procédé couvrira 69 % des besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire, et 86 % du rafraîchissement.

«Nous avions connaissance et étions intéressés par le concept de fondations géothermiques depuis longtemps, mais c’est l’obtention de l’avis technique (ATec) du CSTB qui nous a définitivement convaincus de franchir le pas. » Pour Roselyne Masse, chef du projet du nouveau collège d’Achères pour la Direction des bâtiments du conseil général des Yvelines, comme pour beaucoup d’autres maîtres d’ouvrage publics, l’existence d’un ATec est la condition sine qua non de l’inscription d’un procédé innovant dans les cahiers des charges. Ce précieux sésame, Ecome Géothermie professionnelle l’a obtenu en juin 2012, après une démarche de trois ans qui, selon Jean-Baptiste Bernard, gérant de la société, a relevé d’un véritable parcours du combattant. Mais, enfin, l’avis technique est là, et il est probable que le procédé, déployé jusqu’ici sur une petite dizaine de projets français (contre un millier en Europe) va maintenant pouvoir se diffuser largement. Il faut dire qu’il a de quoi séduire.

Une contrainte structurelle transformée en atout énergétique

Le concept est simple : il consiste à profiter de la présence des fondations profondes, rendues nécessaires par la géologie du site, pour y intégrer un système de tubes géothermiques, qui vont permettre d’extraire la chaleur du sol en hiver et la fraîcheur en été (à faible profondeur et dans la grande majorité des terrains). Autrement dit, il s’agit de transformer une contrainte structurelle en un atout énergétique. « S’il est bien étudié et intégré au projet suffisamment en amont, le système devient rentable pour le maître d’ouvrage », assure Jean-Baptiste Bernard.C’est aussi ce qu’a estimé le conseil général des Yvelines sur le projet du nouveau collège d’Achères. D’une surface utile de 2 600 m², le bâtiment, qui sera certifié HQE, avait des besoins en chauffage de 79,3 MWh/an, avec une puissance maximale de 228 kW. Le contexte géologique imposait de le fonder sur 93 pieux de 15 m de longueur. 84 sont équipés de tubes géothermiques.

Un temps de retour de seize ans

Reliés à une pompe à chaleur (PAC) géothermique, ils vont permettre de couvrir 69 % des besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire (au bout de vingt-cinq ans, mais davantage les premières années). Le système est couplé à une chaudière gaz d’appoint. En plus de fournir le complément d’énergie, cette dernière apporte le surplus de puissance nécessaire à certains moments de l’année, notamment lors des veilles de rentrée des classes. « Au final, notre système va générer un tiers d’économie sur vingt-cinq ans comparé à la solution de référence, une PAC air/eau couplée à une chaudière gaz. » Soit 146 000 euros HT sur vingt-cinq ans. Le temps de retour, lui, est estimé par Ecome Géothermie professionnelle à seize ans. Cerise sur le gâteau, les besoins de rafraîchissement du bâtiment en été seront assurés quasi « gratuitement » à 86 % par les pieux géothermiques. En effet, pour assurer la pérennité du système géothermique, il faut équilibrer le sol thermiquement : les calories pompées dans le sol l’hiver y sont ainsi réinjectées l’été.

PHOTO - 721983.BR.jpg
PHOTO - 721983.BR.jpg - ©
PHOTO - 721984.BR.jpg
PHOTO - 721984.BR.jpg - © photos OLIVIER BAUMANN
PHOTO - 721986.BR.jpg
PHOTO - 721986.BR.jpg - ©
Fiche technique

Maître d’ouvrage : CG des Yvelines. Architecte : Atelier Dutrevis. Bureau d’études thermiques et fluides : Cotec. Entreprise générale : Francilia. Sous-traitant pieux : Sondefor. Assistance auprès du bureau d’études thermiques, mise en œuvre des captages : Ecome-Géothermie professionnelle. Fournisseur de tubes caloporteurs : RYB Terra.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur