En direct

Des mobilités durables et connectées pour la ville intelligente
Publi-rédactionnel

Des mobilités durables et connectées pour la ville intelligente

le 09/03/2021  |  France Architecture, les innovations autrichiennes

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Architecture
Architecture, les innovations autrichiennes
Valider

La ville de demain accueillera la multitude, elle sera plus que jamais un lieu d’échange. Aussi la question des mobilités se pose-t-elle avec acuité. Les déplacements en ville et dans les périphéries comme entre les métropoles entraînent une intense congestion des réseaux et des niveaux de pollution insupportables. Le modèle du « tout automobile » a vécu et pour répondre aux défis environnementaux il est urgent d’organiser les mobilités du futur. Les attentes sont considérables alors, au centre de l’Europe, l’Autriche déploie des solutions inédites et durables.

Diversité des mobilités : le téléphérique entre dans la ville

Imaginer les mobilités de demain exige de multiplier les alternatives aux modes de déplacement traditionnels, qu’ils soient individuels ou collectifs. Après le train, le métro, le bus et la voiture, le vélo fait un grand retour, suivi par les trottinettes et les gyroroues. Le tram urbain circule aujourd’hui en site propre. Pour les transports de charges, la modernisation des voies fluviales s’accélère, on assiste aussi au renouveau des dirigeables. Et on observe que les systèmes par câbles, funiculaires ou téléphériques ne sont plus réservés à la montagne. Selon Julia Schwärzler, responsable presse chez Doppelmayr-Garaventa, une société autrichienne spécialisée dans les transports par câble, « ils sont un complément idéal dans un système de mobilités. Silencieux, économes, ponctuels et fiables, ils ne nécessitent aucune nouvelle infrastructure au sol. À Mexico, la nouvelle ligne dessert le Hub de transport de la capitale, tandis qu’au Luxembourg notre funiculaire grande capacité relie la gare de Pfaffenthal au plateau de Kirchberg ».

Favoriser les nouvelles pratiques urbaines pour maîtriser les déplacements

Il n’est pas de mobilité performante sans une infrastructure efficace. Pour qu’elle porte ses fruits, la diversification doit s’appuyer sur une coordination habile des réseaux, mais aussi sur de nouvelles pratiques urbaines. Les villes doivent investir pour transformer les espaces publics et faciliter les déplacements sans exclure tel ou tel mode de transport. L’Autriche l’a bien compris, c’est la raison pour laquelle l’HyCentA a notamment déployé un réseau de charges électriques et des stations hydrogènes pour le ravitaillement des bus dans les villes autrichiennes.

Pour faire émerger la « ville du quart d’heure », il faut mailler les territoires et mettre en réseaux des plateformes multimodales d’échelles multiples afin d’assurer la continuité des déplacements. Des plans d’urbanisme cohérents, associant habitat, travail et commerces, loisirs et nature sont les solutions pour que les villes se développent autour de hubs de communication, ports, aéroports, gares, ou héliports, tout en limitant les besoins de déplacement. En Belgique, le projet Station Aan Zee à Ostende, conçu par l’agence Dietmar Feichtinger ‒ qui travaille aussi sur deux stations de la ligne 18 du Grand Paris Express ‒, dessine par exemple une lumineuse station multimodale sous l’imposante verrière qui couvre les nouveaux quais ferroviaires, la gare des trams et des bus. Un parking à vélo est situé sous les quais, tandis qu’en étage un parking pour voitures est surmonté d’un ensemble de bureaux.

Applications smartphone et intermodalité

L’intermodalité n’est pas seulement matérielle, son efficacité repose sur les ressources numériques, l’automatisme, l’hypervision et les réseaux connectés. Les applications pour smartphone sont la condition sine qua none du succès des nouvelles mobilités. Elles s’articulent autour des hubs pour la gestion des flux passagers ou marchands, et sont complétées par des réseaux de guidage et une signalétique connectée. Ainsi les technologies de gestion des flux, développées par Swarco, un groupe autrichien spécialisé dans la technologie de la circulation, ont pu fiabiliser les solutions de transport urbain déployées à Hambourg ou Copenhague. En intégrant la disponibilité, le guidage, l’information trafic, le paiement et les charges en énergie, ces applicatifs associés à des solutions d’auto et de vélo partage, ou de location courte durée, améliorent la fluidité des déplacements. Ils peuvent également être connectés à l’hypervision de la cité, comme c’est le cas à Vienne avec l’appli Wien Mobil. On retrouve aussi à Graz, avec l’appui de la TU, l’université de Technologie, un système de Maas (mobility as a system) testé grandeur nature. Il associe la gestion prédictive de l’IA avec l’appli Graz Mobil et permet l’accès à tous les modes de transport du Land de Styrie.

Contenu proposé par ADVANTAGE AUSTRIA

Commentaires

Des mobilités durables et connectées pour la ville intelligente

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil