En direct

Des méthodes pour donner envie de ville

Laurent miguet |  le 02/12/2011  |  EvénementBas-RhinFrance entièreEurope

Démocratie locale -

Comment amener la démocratie participative au-delà de la proximité et du court terme ? Strasbourg, en Alsace, et San Sebastián, au Pays basque espagnol, explorent les conditions d’un changement d’échelle.

Invitées vedettes de l’atelier « Réenchanter la ville avec ses habitants », animé par « Le Moniteur », le 8 décembre, aux Entretiens territoriaux de Strasbourg (1), Strasbourg et San Sebastián expérimentent de nouvelles voies pour susciter la participation des citoyens. Retenue au printemps 2011 comme capitale européenne de la culture pour l’année 2016, l’agglomération basque de 180 000 habitants compte sur le flux et le reflux des « vagues d’énergies citoyennes » : un cirque, un bateau et un train circuleront à travers l’Europe pour promouvoir et enrichir le projet de la ville et de son arrière-pays transfrontalier. « Les idées partent d’ici, circulent en Europe et nous reviennent », résume Eva Salaberria, coordinatrice du projet. La phase préparatoire a permis l’émergence de quatre thèmes : langues et langage, art et créativité, nouvelles technologies, parcs culturels et espaces publics. « Sans le levier culturel, jamais nous n’aurions éveillé un tel consensus parmi les habitants, les partis politiques et les financeurs du projet », affirme Eva Salaberria. L’épreuve de l’alternance municipale a démontré la solidité de l’élan collectif : successeur du parti socialiste en mars 2011, l’extrême gauche nationaliste a repris le flambeau et confirmé l’équipe d’Eva Salaberria. « L’ancien et le nouveau maire sont allés défendre le dossier conjointement », rappelle cette dernière.

Jeux de construction collectifs

Des rives du Rhin à la côte basque, une même volonté de libérer l’expression collective passe par des méthodes innovantes : « Quand l’échelle territoriale dépasse le quartier, la participation citoyenne requiert des systèmes de travail nouveau », commente Eva Salaberria. A Strasbourg, « l’Atelier urbain », lancé officiellement le 19 octobre, associe la parole, l’image photographique, la création graphique, le jeu de construction collectif… La ville incite des représentants de toutes les générations à s’exprimer, en particulier les enfants. Le thème de la silhouette urbaine sert de fil conducteur à la première année de l’atelier. Ce dernier complète les deux autres dispositifs de la démocratie participative municipale : « Les comités de quartier délibèrent sur le cadre du quotidien ; pour les opérations complexes, des ateliers projet associent les techniciens et les usagers », résume Robert Herrmann, premier adjoint au maire et président de l’agence d’urbanisme.
A San Sebastián marqué par la violence de son histoire politique récente, l’événement de 2016 pourrait donner une réalité au rêve de concilier la paix et l’épanouissement d’une culture minoritaire. A Strasbourg, les premiers pas de l’Atelier urbain confortent ceux qui rêvent de placer le Rhin au centre d’une agglomération transfrontalière, grâce à la reconversion de friches portuaires.

PHOTO - 601791.BR.jpg
PHOTO - 601791.BR.jpg
PHOTO - 603286.BR.jpg
PHOTO - 603286.BR.jpg
« Du participatif au collaboratif »

« Pour penser collectivement la ville durable, il faut passer du participatif au collaboratif : il ne s’agit plus d’émettre un avis, mais de contribuer à un projet commun, de faire chacun sa part. A partir de plusieurs expériences, j’ai recensé sept niveaux nécessaires à la prise de recul. Pour savoir comment avancer dans le sens du développement durable, nous avons, en effet, besoin de nous interroger sur nos valeurs, nos représentations, nos outils de pilotage, nos activités, nos organisations, nos pratiques et nos comportements. Ce recensement permet à chacun de se positionner. Pour ce qui est de la ville, la première question est de savoir si nous nous projetons dans une compétition ou en complémentarité et en solidarité avec les autres. »

(1) Rendez-vous annuel des cadres supérieurs de la fonction publique territoriale, les 7 et 8 décembre, à Strasbourg. Thème de l’édition 2011 : « Demain : quels services publics locaux ? » Site : www.inet-ets.net

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur