En direct

« Des mémos prévention disponibles sur Internet pour les artisans »

Propos recueillis par Florent Lacas |  le 08/06/2012  |  Politique socialeArtisansCommunication

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Politique sociale
Artisans
Communication
Valider
Risques professionnels -

Les petites et moyennes entreprises du BTP connaissent souvent des difficultés à s’informer efficacement sur la prévention des risques professionnels. Pour répondre à leurs attentes, l’Institut de recherche et d’innovation sur la santé et la sécurité au travail (Iris-ST) a réalisé une série de mémos santé-sécurité à destination des chefs d’entreprises artisanales et de leurs salariés. Elodie Corrieu, responsable développement de l’organisme, nous en détaille le principe et les objectifs.

Quel public visez-vous avec ces mémos santé-sécurité ?

Nous visons les 380 000 entreprises artisanales en activité dans le bâtiment et les travaux publics. Comme leurs dirigeants ont des emplois du temps bien remplis, nous avons ciblé ces mémos, contenant des informations réglementaires et des conseils pratiques, sur des aspects précis de la prévention : organisation d’un atelier, aménagement des véhicules utilitaires légers ou gestion des matériaux amiantés.

Comment sont organisées ces fiches ?

Elles sont classées en fonction de huit métiers (« charpentiers-menuisiers-agenceurs », « serrureriers-métalliers », « plombiers-chauffagistes-couvreurs », etc.). Il est également possible d’y accéder par thème, mais également par cible : chef d’entreprise artisanale, salarié ou chef d’entreprise individuelle. Ainsi, une fiche de sensibilisation sur les vibrations dues au matériel portatif s’adresse plutôt aux compagnons, alors que celle sur le travail en hauteur est plutôt destinée aux dirigeants.

De quelle manière souhaitez-vous faire évoluer le procédé ?

Nous allons continuer à enrichir régulièrement la collection de fiches. Prochainement, nous publierons des mémos sur le risque chimique et l’agencement de l’atelier. L’ensemble est déjà accessible sur Internet (www.iris-st.org/outils), mais sera proposé très prochainement dans une application smartphone.

Avez-vous eu de bons retours de la part des artisans ?

Oui, et nous sommes satisfaits de voir que des thèmes aussi importants que celui de la pénibilité ont obtenu un certain succès auprès d’eux. Nous souhaitons leur présenter la prévention comme un investissement, non une contrainte.

Quels sont les mémos les plus consultés ?

La plupart des consultations concernent les risques classiques du BTP comme le risque de chute de hauteur lié aux échelles et escabeaux, les formations obligatoires et la lutte contre les addictions. Les chefs d’entreprise se montrent d’abord intéressés par les contraintes réglementaires auxquelles ils sont soumis. Les enjeux actuels, en particulier l’allongement de la vie professionnelle, vont contraindre les entreprises du BTP à se préoccuper davantage de la prévention.

PHOTO - 646756.BR.jpg
PHOTO - 646756.BR.jpg - © BRIGITTE CAVANAGH/LE MONITEUR

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur