En direct

Des maisons individuelles redressent la barre

VINCENT CHARBONNIER |  le 16/03/2018  |  ImmobilierLogementTechniqueBâtimentLoire

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Technique
Bâtiment
Loire
Maison individuelle
Valider
Firminy -

C'est à un double défi que répond le projet de restructuration de la barre du boulevard de la Corniche à Firminy (Loire). Les architectes de l'agence Busquet et Yan Olivares réussissent à métamorphoser un immeuble de 128 logements collectifs en 34 maisons individuelles en bande, sans renier la trame du bâtiment conçu, dans le quartier de Firminy Vert, par leurs prédécesseurs du mouvement moderne Sive, Roux, Delfante et Kling.

Ce projet s'inscrit aussi dans le prolongement de la logique du village vertical initié par Le Corbusier avec l'Unité d'habitation toute proche. Il propose la superposition des fonctions et des caractéristiques de la maison individuelle sur trois niveaux couronnés d'un duplex. Soit cinq niveaux visibles côté rue, contre trois côté jardin, les deux premiers étant enfouis. « Cette métamorphose se loge dans la trame béton du coffrage tunnel d'origine, explique Frédéric Busquet. Nous ne conservons que la structure. Le bâtiment est découpé en tranches, ce qui permet de garder toute la hauteur sous plafond et de régler le problème acoustique. »

Allée enterrée. Chaque maison sera accessible à pied par le boulevard. Au rez-de-chaussée prendront place les fonctions d'entrée : hall d'accueil, boîte aux lettres. Au-dessus, le garage (pour deux voitures) sera relié à une allée enterrée et attenant à la buanderie, au sellier et à un local de stockage. Un escalier mènera aux pièces à vivre aménagées sur deux niveaux. La cuisine donnera sur la vallée de l'Ondaine, le salon sur une terrasse privative prolongée d'un jardin. Ces espaces verts ont pu être créés grâce au remblaiement du terrain à l'arrière du bâtiment qui contribue ainsi à l'enfouissement des garages et de l'allée les desservant. « Largement vitrée au sud, chaque pièce à vivre sera occultable par un système adapté, intégré dans la structure pour ne pas gêner la lecture de la trame béton en façade », précise Frédéric Busquet. L'enveloppe sera isolée par l'extérieur grâce à des planelles posées contre le béton. Toutes les menuiseries seront remplacées. L'immeuble recomposé vise le label BBC Rénovation.

A cette opération de conception-réalisation est associée l'entreprise roannaise Vallorge qui compte employer les ressources du territoire, en particulier celles de la menuiserie Massardier. Les différentes options prises ont permis d'entrer dans l'économie serrée du projet, en coordination avec l'OPH de Firminy. D'un coût total de 6,3 millions d'euros, les 34 maisons seront livrées en février 2019.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur