En direct

Des immeubles orléanais sauvés de la démolition
Les immeubles de la rue des Carmes - © © DRAC Centre/MCDIC/LM-G

Des immeubles orléanais sauvés de la démolition

Chloé Goudenhooft |  le 23/07/2012  |  LoiretCommunicationPatrimoineEtatProfession

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culture
Loiret
Communication
Patrimoine
Etat
Profession
Architecture
Valider

La ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti place sous le régime de l'instance de classement au titre des monuments historiques dix-huit immeubles de la rue des Carmes à Orléans. La décision freine pour un an un processus de possible démolition lancé en avril 2012.

Dix-huit immeubles de la rue des Carmes à Orléans viennent d’être placés sous le régime de l'instance de classement au titre des monuments historiques.

Cette décision prise par la ministre de la Culture et de la Communication protège momentanément les immeubles. Des demandes de permis de démolir avaient été déposées pour ces bâtiments en vue du projet de zone d'aménagement concerté (ZAC) « Carmes-Madeleine ».

Un répit d’un an

« Le souhait de la ministre consiste à prendre une mesure d’urgence pour protéger ces immeubles, souligne Jean-Claude Van Dam, directeur régional des affaires culturelles du Centre. Mais l’instance de classement au titre des monuments historiques accorde un répit d’un an seulement. A la suite de la réflexion qui va s’engager, certains immeubles pourront être définitivement protégés, mais peut-être pas tous. »


Construits au Moyen-Âge, les immeubles de la rue des Carmes ont été repérés comme quartier historique par la zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP) de la ville. Le règlement de la ZPPAUP les considère comme « un tissu homogène, d'une très grande valeur d'ensemble », à protéger et à mettre en valeur.


Une maison à pans de bois du XVIe siècle et un immeuble construit en 1794 par l'architecte orléanais Benoît Lebrun, ont d’ailleurs fait l'objet d'une proposition d'inscription au titre des monuments historiques, en totalité, de la commission régionale du patrimoine et des sites (CRPS), en octobre 2011.

Commentaires

Des immeubles orléanais sauvés de la démolition

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur