En direct

Des hôtels exposés sur l’autel de la modernité
Parmi les prototypes créés pour l’exposition « Hôtel Métropole », cette chambre « de demain » conçue par Ciguë est une réflexion sur la surconsommation d’eau des établissements d’hébergement. - © Salem Mostefaoui
Exposition

Des hôtels exposés sur l’autel de la modernité

JACQUES-FRANCK DEGIOANNI |  le 16/10/2019  |  CultureParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Culture
Paris
Valider

Les hôtels parisiens se montrent au Pavillon de l’Arsenal sous leurs atours sociétaux, économiques, techniques et culturels…

Il n’est que d'évoquer le mythique Hôtel du Nord (Paris Xe), le Grand Hôtel des Roches Noires de Trouville (Marguerite Duras) ou encore celui de Balbec/Cabourg (Marcel Proust) pour mesurer la place qu’occupe dans l’imaginaire poétique et urbain la figure de l’hôtel... Ancré dans le paysage de nos villes autant que dans nos mémoires incertaines, l’hôtel se veut un édifice en perpétuelle mutation, condensateur des évolutions sociétales, économiques, techniques et culturelles. Tel est l’axiome fondateur de l’exposition «Hôtel Métropole - depuis 1818» ouverte depuis ce 16 octobre au Pavillon de l’Arsenal (Paris IVe), exposition qui documente l’histoire de cette architecture, dresse l’état des lieux du parc hôtelier métropolitain actuel et explore les perspectives offertes à ce type d’établissement à l’heure des nouveaux enjeux environnementaux.

Depuis l’ouverture du Meurice (1818), l’hôtel apparaît ainsi comme le laboratoire de la construction et l’accélérateur de nouvelles pratiques : préfabrication lourde, ascenseurs, gestion informatisée, etc. Un programme qui se glisse aussi dans tous les types de bâtiments : parkings, tours, centraux téléphoniques, anciens centres de tri postal, hôtels particuliers et même bureaux.

Plus de 150 projets de tous styles seraient ainsi en cours d’études ou de construction dans le Grand Paris, dopés par la perspective Olympique de 2024 : chambres familiales, lits-capsules, dortoirs, suites  XXL, etc. Une industrie hôtelière en plein renouvellement qui compte à ce jour, en région parisienne, 2450 établissements (plus de 150 000 chambres) qui ont assuré 52 millions de nuitées en 2018 et une fréquentation en hausse constante, contrairement aux idées reçues et aux jérémiades des professionnels du secteur prompts à dénoncer l’apparition de nouveaux acteurs et notamment des plates-formes d’hébergement entre particuliers...

En parallèle, quatre équipes pluridisciplinaires interrogent concrètement le devenir des espaces hôteliers à l’aune environnementale au travers de prototypes à échelle grandeur signés des architectes de l'agence Ciguë, de Nicolas Dorval-Bory associé à l'agence Vorbot, de Lina Ghotmeh et de Jean-Benoît Vétillard. Avec les contributions d'Année Zéro, S2T et ON CITIES.

Une exposition savante et richement documentée, assortie d’un catalogue chic et foisonnant, le tout réalisé sous la direction de nos consœur et confrère Catherine Sabbah et Olivier Namias.

Sous vos applaudissements !

Exposition créée par le Pavillon de l’Arsenal. Présentée jusqu’au 12 janvier 2020.

Commentaires

Des hôtels exposés sur l’autel de la modernité

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur