En direct

Des fouilles anticipées pour faire cohabiter Histoire et construction neuve
A la faveur d’une demande de fouilles anticipées faite par Gironde Habitat, une nécropole du IVe et ses 600 individus ont été découvert sous l’ancien commissariat de Bordeaux. - © © Thomas Sanson

Des fouilles anticipées pour faire cohabiter Histoire et construction neuve

Orianne Dupont (Bureau de Bordeaux du Moniteur) |  le 06/01/2017  |  RéglementationRéglementation des marchés privésAdministration TechniqueBâtiment

Un site antique d’exception a été découvert dans le centre de Bordeaux, lors de fouilles préventives dans le cadre d’un projet de 200 logements réalisés par Gironde Habitat. Le dispositif de fouilles anticipées mis en place par le bailleur social permet aux archéologues de travailler en toute sérénité.

Six cents corps sous l’ancien commissariat de Bordeaux. Aucun lien à établir cependant entre Castéja et cette nécropole qui date du IVe siècle. La découverte du site n’est pas une surprise: «des tranchées creusées en 2011 par l’Inrap avaient permis d’envisager le potentiel», explique Xavier Perrot, archéologue responsable des fouilles chez Hades, le bureau d’investigations archéologiques sélectionné. En revanche, son ampleur, oui. «Nous avions fait une première estimation de 200 individus… Nous en recensons aujourd’hui 600 !», précise l’archéologue. Et ce sont surtout les informations délivrées par la nécropole qui en font un site d’exception. «Nous avons découvert 81 fosses à inhumation multiple sans pratique rituelle, ce qui laisse penser à une épidémie», ajoute Xavier Perrot. Certaines analyses pourraient permettre de découvrir la maladie. Les fouilles qui devaient s’achever à la fin du mois vont être prolongées. «Il y a plusieurs problématiques à résoudre, reconnaît Gérald Migeon, conservateur régional adjoint à la Direction régionale des affaires culturelles (Drac), cet endroit a été utilisé à plusieurs périodes». Des traces médiévales au milieu des parties antiques, des fossés dont on ne connaît pas l’utilité… Les archéologues ont encore plusieurs semaines de travail pour faire parler le site.

Dispositif de fouilles anticipées

Pas de panique pour autant du côté de Gironde Habitat, aménageur et propriétaire du site. «Nous avions fait une demande de fouilles anticipées et comme notre permis de construire est toujours en cours d’instruction, les fouilles ne retardent pas le projet qui ne commencera qu’en septembre 2017», explique Sigrid Monnier, directrice générale de Gironde Habitat. Une démarche saluée par les archéologues: «cette procédure n’est pas suffisamment utilisée, regrette Xavier Perrot, pourtant elle permet aux archéologues de travailler sereinement, sans gêner l’aménageur. L’archéologie préventive n’est pas suffisamment prise en compte.» Ce qui intéresse maintenant Gironde Habitat c’est la manière de faire vivre le passé historique du site: nécropole antique, école des sourds-muets, commissariat de police, etc. «Laisser de la place à l’histoire permet à la nouvelle vie de bien s’installer», commente Sigrid Monnier. Le bailleur a prévu la création d’une salle de mémoire où toute cette histoire sera racontée. Pour l’heure, curieux et habitants du quartier peuvent visiter le site et rencontrer les archéologues (toutes les informations sur le site du projet) et une artiste sera chargée de travailler sur le marronnier qui trônait dans le jardin de l’école des sourds-muets, créée en 1785, et arraché pour laisser place au futur parking.

En 2019, deux cents logements (50 libres, 36 en accession sociale et 114 logements sociaux et très sociaux), un parking souterrain et une école maternelle verront le jour sur ce site, rue Castéja, dans le centre de Bordeaux, ainsi qu’un hôtel de luxe, un local associatif et une brasserie. Gironde Habitat, aménageur et propriétaire des lieux a choisi l’équipe Brochet-Lajus-Pueyo/Lanoire-Courrian/Thouin/Lavalin/Ls2 pour concevoir cet ensemble.

Plus d'informations sur le site www.projet-republic.fr.

Commentaires

Des fouilles anticipées pour faire cohabiter Histoire et construction neuve

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur