En direct

Des élus Parisiens
Des élus Parisiens "aveuglés" pour promouvoir l'accessibilité - © © LeMoniteur.fr

Des élus Parisiens "aveuglés" pour promouvoir l'accessibilité

Adrien Pouthier |  le 04/02/2015  |  Paris

Loading the player ...

Jean-Louis Missika, Christophe Najdovski et Bernard Jomier, adjoints à la Maire de Paris respectivement chargés de l'urbanisme, des transports et du handicap ont réalisé mercredi 4 février 2015 une déambulation les yeux bandés sur la place de la Bastille.

Comprendre le handicap, intellectuellement n'est pas chose toujours aisé. L'expérience physique vaut souvent tous les mots. C'est avec cette idée que Jean-Louis Missika, Christophe Najdovski et Bernard Jomier, adjoints à la Maire de Paris respectivement chargés de l'urbanisme, des transports et du handicap ont réalisé mercredi 4 février 2015 une déambulation les yeux bandés sur la place de la Bastille.

"Cette place est très difficile à traverser pour les malvoyants" a expliqué Jean-Louis Missika. "A cause de sa dimension et à cause du fait qu'en général ils se guident avec les murs des rues. Or là nous sommes dans un espace sans mur."

Menée en partenariat avec la Fédération des Aveugles de France, cette action avait pour objectif de sensibiliser les Parisiens aux difficultés que peuvent rencontrer les personnes malvoyantes dans l'espace public et donc à la nécessaire prise en compte du handicap, notamment visuel, dans les projets d'urbanisme de Paris.

"Ce que les malvoyants nous ont suggéré pour la refonte de cette place de la Bastille" poursuit Jean-Louis Missika, "c'est d'avoir un fil d'ariane qui leur permettrait de se guider de façon circulaire et de ne pas être perdu lorsque l'on passe d'une rue à l'autre à travers les différents passages piétonniers."

200 M€

Cette "promenade" était également l'occasion de faire un point rapide de l'accessibilité des espaces et des bâtiments publics parisiens.

"L'accessibilité des passages piétonniers a été énormément améliorée. Les systèmes d'information sonore sur les feux de signalisation sont en revanche souvent défectueux comme nous l'a signalé la Fédération des aveugles. C'est un vrai sujet. Il faut entretenir ces dispositifs. Et puis il y a encore des progrès à faire sur des dispositifs plus innovants", résume Jean-Louis Missika. "Et de toute façon, on va continuer à travailler. Le programme est considérable parce que ça concerne l'ensemble des écoles des bibliothèques, des piscines et des stades. Donc il y a encore beaucoup de pain sur la planche. Mais la Ville y consacre des sommes significatives. Bien évidemment nous sommes dans un esprit de rendre accessible Paris à tous les handicapés."

Fin décembre 2014, la Ville de Paris avait annoncé qu'elle consacrerait 200 millions d'euros à la mise en accessibilité des établissements recevant du public et de la ville d'ici 2020, et qu'elle entendait renforcer l'attention portée aux personnes à mobilité réduite.

Commentaires

Des élus Parisiens "aveuglés" pour promouvoir l'accessibilité

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX