Aménagement

Des élus contestent le rejet d’un recours contre la tour Phare de la Défense

Mots clés : Urbanisme - aménagement urbain

Des élus d’opposition (PS-EELV-FDG) de Courbevoie (Hauts-de-Seine) ont annoncé vendredi 13 juillet avoir fait appel du rejet par la justice administrative de leur recours contre le projet de construction de la tour Phare dans le quartier d’affaires de la Défense.

Les élus d’opposition (PS-EELV-FDG) de Courbevoie (Hauts-de-Seine) n’en démordent pas : la tour phare est un projet « absurde urbanistiquement ». Dès lors, ils sont bien décidés à ne pas arrêter le combat après le rejet en mai dernier de leur recours contre la construction de la tour dessinée par Thom Mayne. (lire notre article). Ils ont donc fait appel.

« Cet appel est un élément du combat que nous poursuivons avec les Courbevoisiens pour un développement harmonieux et équilibré de la Défense, respectueux des habitants et des salariés », a déclaré dans un communiqué Jean-André Lasserre (PS), président du groupe d’opposition « Une autre ambition pour Courbevoie ».

Pour ces élus, « Joëlle Ceccaldi-Reynaud et Jacques Kossowski, maires UMP de Puteaux et de Courbevoie, doivent répondre de leurs décisions devant les citoyens impactés par ce projet ».

Dans leurs recours, les plaignants mettaient notamment en avant des infractions au code de l’urbanisme et dénonçaient des « insuffisances » dans l’évaluation de l’impact du projet, concernant par exemple l’ensoleillement des bâtiments environnants, l’exposition au vent et l’accès au bâtiment par les transports en commun.

Le rapporteur public avait demandé au tribunal, dans ses conclusions, le rejet des trois recours, estimant que la procédure d’octroi du permis de construire avait été « régulière » et que les études d’impact réalisées ne comportaient pas « d’insuffisances ».

La tour Phare (300 mètres de haut et 69 étages), censée symboliser le renouveau de La Défense avec les futures tours Hermitage, devrait accueillir quelque 147.000 m2 de bureaux et de commerces.
 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X