En direct

Des compacteurs « hors normes » pour cinq postes à quai
PHOTO - 650990.BR.jpg - © Richard Goasguen

Des compacteurs « hors normes » pour cinq postes à quai

RICHARD GOASGUEN |  le 15/06/2012  |  NordCollectivités localesMatériel de chantierTransportsBâtiment

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Nord
Collectivités locales
Matériel de chantier
Transports
Bâtiment
ERP
Valider
Le Havre/Port 2000 -

Pour livrer près de 100 hectares de nouveaux terre-pleins à l’extrémité ouest de Port 2000 à l’automne prochain, TP Tinel, filiale terrassement pour la région Ouest d’Eiffage Travaux publics, a recours à deux compacteurs à bille lisse « hors normes » de la gamme Bomag (groupe Fayat).

« Ces engins BW 226 Variocontrol avaient été testés en 2010 sur le chantier Pélican 2 de la Générale de Manutention Portuaire, à l’autre extrémité de Port 2000. La maîtrise d’œuvre a souhaité le retour de ces compacteurs pour plusieurs raisons », rappelle Philippe de Moissac, chef de secteur chez TP Tinel. D’abord, leur poids : 26 tonnes. « Ils permettent des mises en œuvre jusqu’à 6 000 tonnes/jour en une seule couche », ajoute Fabrice Woloszyn, directeur du chantier. « Et surtout, l’amplitude du compactage peut être adaptée selon la rigidité du sol et la frappe peut être dirigée selon différents angles. C’est de la vibration ciblée. Le travail du compacteur est concentré sur la zone à compacter sans se disperser dans les zones sous-jacentes des couches », précise Frank Védrines, responsable des applications spéciales chez Bomag France. Rappelons que pour Port 2000, nouveau terminal à conteneurs gagné sur la mer, le Grand port maritime du Havre (GPMH), qui a livré 3,5 km de nouveaux linéaires de quai entre 2005 et 2011, avait souhaité que les produits de dragage soient réutilisés en sous-couche des futurs terre-pleins. D’où le choix par TP Tinel pour les 40 cm de couches supérieures d’une GTLH (grave traitée au liant hydraulique) additionnée de cendres volantes provenant de la centrale thermique EDF voisine.
Depuis six ans, les mises en service de dix nouveaux postes à quai se succèdent d’est en ouest. Pour TNMSC, entité réunissant le manutentionnaire TN (Terminaux de Normandie, groupe Perrigault) et l’armement italo-suisse MSC, l’investissement consenti entre 2011 et 2013 se montera à environ 160 millions d’euros.

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : TNMSC. Maîtrise d’œuvre : GPMH et Cap Projets. Contrôle : Epsilon Consultants. Terrassement : TP Tinel (Eiffage Travaux publics). Enrobés : Toffolutti. Assainissement : Gagneraud/Derrey TP/Martor.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur