En direct

Des bureaux dans un ancien parking

ISABELLE DUFFAURE-GALLAIS |  le 17/07/2013  |  TransportTechniqueParis

L’une des plus grosses opérations parisiennes de restructuration en cours, PariSquare, consiste à transformer un ancien parking de taxis en bureaux modernes et lumineux. Après de lourds travaux de déconstruction, place à la reconfiguration des lieux.

En 2014, Crédit Agricole Immobilier Entreprise livrera dans le quartier de la Bastille, à Paris 11e, un important programme de bureaux dans des bâtiments entièrement restructurés. Il s’agissait à l’origine d’un immense garage utilisé par les Taxis Parisiens comme parking et ateliers de réparation. Entre les rues Breguet et du Chemin Vert, le bâtiment R + 6 d’origine comptait 40 000 m² de planchers. Les architectes de l’agence Reichen et Robert & Associés ont creusé des cours et créé des passages pour réaliser cinq bâtiments totalisant 20 306 m² de bureaux pouvant accueillir quelque 1 600 postes de travail, auxquels s’ajouteront un restaurant d’entreprise, une salle de conférence et des archives.

Structure à consolider

Construite dans les années 1920, la structure existante a réservé quelques surprises aux architectes et à l’entreprise Léon Grosse chargée du macro-lot clos-couvert. Jean-François Authier, architecte urbaniste du Studio Authier & associés (et anciennement à l’agence Reichen et Robert & Associés), qui assure le suivi de l’opération, remarque qu’un garage n’est pas un bâtiment industriel et qu’il ne supporte pas des charges aussi importantes. Les surcharges de 350 kg/m² nécessaires pour les bureaux n’étaient pas atteintes.

Malgré quelques sondages préalables du béton, il s’est avéré, une fois la structure poteaux-poutres mise à nu, que le report des charges était difficile et le contreventement mal assuré. Le bâtiment présentait des bétons de qualités diverses selon les niveaux, des poutres toutes différentes et aux densités de ferraillage variables. De nombreux renforcements de structure ont dû être réalisés, notamment par la création de nouveaux poteaux et poutres.

Pour profiter de l’inertie thermique du béton et ainsi réduire l’utilisation de climatisation, les architectes n’ont pas prévu de faux-plafonds mais simplement des dalles acoustiques non continues qui laissent l’air circuler au-dessus. En revanche, des faux planchers techniques couvriront l’ensemble des surfaces de bureaux pour accueillir les réseaux. Ils permettront par ailleurs de rattraper les différences de niveaux des dalles béton d’origine du parking, réalisées en pente pour gagner sur les rampes d’accès des véhicules. Les plénums varient ainsi entre 5 à 45 cm de hauteur.

Poutres géothermales

Cette opération de restructuration baptisée PariSquare vise le label BBC Rénovation, avec l’ambition de consommer 65 kWh/m².an d’énergie primaire. L’isolation des façades par l’extérieur et les vitrages peu émissifs, désormais de rigueur, sont complétés, côté équipements techniques, par un système de poutres géothermales installées dans les bureaux et salles de réunions. Elles sont alimentées en eau chaude ou froide par une pompe à chaleur qui capte calories et frigories dans la nappe phréatique via quatre forages de 80 m de profondeur.

Une ventilation nocturne naturelle gérée automatiquement par le système de GTB devrait permettre de réduire les besoins de rafraîchissement. Quant à l’éclairage, lui aussi géré par la GTB en fonction de l’occupation des locaux et de la luminosité naturelle, il fait appel à des équipements à basse consommation. 350 m² de panneaux solaires photovoltaïques sont par ailleurs installés sur les toits, destinés à alimenter l’éclairage des parties communes.

" Parisquare constitue une opération tertiaire unique dans Paris intra-muros et proposera des espaces et un cadre de travail de grande qualité dans un environnement urbain privilégié, estime Etienne Marcot, vice-président exécutif de STAM Europe, co-investisseur et asset manager de l'opération. Il s'agit aussi d'un exemple de reconversion urbaine particulièrement exemplaire, tant sur le plan urbanistique puisqu'elle a aussi pour vocation le désenclavement des rues alentours, que sur le plan environnemental avec des performances énergiques exceptionnelles."

Fiche technique

Maîtrise d'ouvrage : SCI Paris Breguet, représentée par Crédit Agricole Immobilier Entreprise
Maître d'œuvre d'exécution : Artelia
Architecte : Reichen et Robert & Associés
OPC : Oger International
Bureau de contrôle : Socotec
SPS : JC Bardin
BET fluides : Ingeni
BET structures : Sibat
BET acoustique : Lasa
BET sécurité incendie accessibilité : Casso
BET façade (sous-traitant architecte) : Interface
Synthèse : Ingeni
BET géotechnique : Soler Conseil
AMO HQE : Alto
AMO environnemental (suivi du terrassement, pollution,...) : Soler Environnement

Entreprises :
Macro lot n° 1 – clos-couvert : Léon Grosse
Macro lot n° 2 – fluides : Europ'air
Macro lot n° 3 – finitions : Bazzi, Protherm, Parqueteurs de France, Toulesols
Faux plancher : Denco
Ascenseurs : Koné
Photovoltaïque : EDF ENR

Commentaires

Des bureaux dans un ancien parking

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX