En direct

Des associations aéronautiques contre des logements à Toulouse-Montaudran

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 24/02/2004  |  AriègeCorrèzeCharente-MaritimeCreuseCharente

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Ariège
Corrèze
Charente-Maritime
Creuse
Charente
Dordogne
Hautes-Pyrénées
Landes
Pyrénées-Atlantiques
Aveyron
Tarn-et-Garonne
Lot-et-Garonne
Lot
Haute-Garonne
Vienne
Haute-Vienne
Gironde
Gers
Deux-Sèvres
Aménagement
Tarn
Architecture
Valider

Plusieurs associations du monde de l'aviation viennent de demander à la mairie de Toulouse d'utiliser son "droit de préemption" pour empêcher la réalisation d'un projet immobilier sur le site de l'ancien aérodrome de Montaudran, haut lieu des pionniers de l'aviation civile.
L'Aéro-club de France, la Fédération Nationale Aéronautique, l'Association des Professionnels Navigants de l'Aviation, et les familles des pionniers, Latécoère, Daurat, Mermoz, Saint-Exupéry notamment, ont également réclamé dans un communiqué la création d'une commission parrainée par le Président de la République pour proposer "un projet qui respecte le devoir de mémoire et pérennise l'exemple de nos pionniers".

Jusqu'à la fin 2003, Air France Industries, spécialisée dans la maintenance aéronautique, occupait les ateliers et la piste d'où partirent Jean Mermoz et les pionniers de l'Aéropostale, mais l'entreprise a depuis rejoint le site Aéroconstellation à côté de l'usine Airbus A380, dans le nord-ouest de l'agglomération toulousaine.
Une partie de la piste, l'ancienne salle d'embarquement et les bâtiments abritant les bureaux de Latécoère et Daurat, sont répertoriés à l'inventaire des monuments historiques et seront préservés.
Air France Industries a déjà cédé à la mairie 40 hectares sur lesquels doit être réalisée une zone d'activités industrielles, et une promesse de vente pour 18,5 hectares portant notamment les bâtiments protégés a été signée avec le promoteur Malardeau qui compte y construire environ 1.000 logements, a précisé à l'AFP Pierre Bosse, responsable de l'opération chez Air France.
Pour M. Bosse "le projet de Malardeau s'inscrit dans un cadre tripartite avec Air France et la mairie et respecte le site protégé".
Jean-Luc Moudenc, adjoint au maire de Toulouse a assuré qu'il comptait "mettre en place un groupe de travail regroupant toutes les parties et associations intéressées par le développement du projet".

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Mener une opération d'aménagement

Mener une opération d'aménagement

Date de parution : 06/2019

Voir

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur