Des artisans en meilleure santé, mais toujours plus stressés

Des artisans en meilleure santé, mais toujours plus stressés

Pierre Pichère |  le 21/05/2019  |  Moi, artisan NégoceEntreprisesArtisan santé-sécuritéSanté au travail

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Moi, artisan
Négoce
Entreprises
Artisan santé-sécurité
Santé au travail
Capeb
CNATP
Valider

La 5e édition du baromètre Artisanté, établi par la Capeb, la CNATP et Iris-ST, montre une amélioration de l'état de santé des artisans. Mais le taux de stress augmente brutalement.

Les artisans vont globalement mieux. Le baromètre Artisanté, établi par la Capeb, la CNATP et Iris-ST après de 2000 artisans, fait apparaître une baisse significative du nombre d'artisans se déclarant en mauvaise santé (30 %, contre 37 % il y a deux ans). Mais c'est aussi sans doute ce qui explique la hausse significative du nombre d'artisans se déclarant stressés (58 %, contre 43 % il y a un an). Une évolution forte, que la Capeb corrèle à l'absence de visibilité liée à la réduction des carnets de commandes observées au cours de ces deux derniers trimestres. Cette évolution négative explique aussi la baisse globale du niveau d'optimisme : 40 % des artisans se déclarent optimistes concernant leur activité, contre 50 % en 2017.

Sur le même sujet Artisans au bord de la crise de nerfs


Travail en continu, mais plus de congés

59 % des artisans interrogés travaillent régulièrement ou systématiquement le week-end. Et la cahrge s'accentue, avec 65 % des artisans travaillant plus de 50h par semaine (contre 63 % en 2017) et 26 % plus de 60 h (contre 24 % en 2017). Ils sont toutefois de plus en plus nombreux à prendre entre 4 et 6 semaines de congés par an, et ne sont plus que 31 % à n'en prendre que 2, contre 37 % en 2014. Une tendance qui concerne aussi les créateurs récents, avec moins d'un an d'ancienneté dans la fonction de dirigeant.
Autre enseignement du baromètre Artisanté, la baisse continue du nombre d'artisans déclarant souffrir de douleurs musculaires. Ils sont encore 66 %, soit 4 points de moins qu'en 2016.

Sur le même sujet Outils numériques et innovations technologiques : une enquête révèle les besoins des artisans du BTP

Commentaires

Des artisans en meilleure santé, mais toujours plus stressés

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur