En direct

Des arbres bien nourris dans des substrats circulables

Laurent Miguet |  le 22/06/2012  |  France entièreAménagementInnovationMaine-et-LoireBas-Rhin

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Aménagement
Innovation
Maine-et-Loire
Bas-Rhin
Nord
Moselle
Architecture
Technique
Valider
Aménagement urbain -

Salués fin 2011 par le trophée de l’innovation environnementale d’Idée Alsace, les substrats circulables s’adaptent aux alternances gel dégel.

Pour concilier la vie végétale et la solidité des voiries, l’entreprise Lingenheld Environnement a développé une formulation de mélanges terre-pierre baptisés Végéstab, à base de produits recyclés. Cette marque déposée à l’Institut national pour la propriété industrielle se décline dans deux types d’application : Végéstab A pour les arbres le long des voiries de tram et Végéstab P pour les parkings engazonnés. Par rapport au béton alvéolaire ou aux plaques de fonte utilisés respectivement dans les parkings ou les voiries, la solution se distingue par un coût moins élevé et par l’absence de surchauffe.

Mis au point dans le cadre du projet de fin d’études de Sébastien Wolf, diplômé depuis 2010 de l’école des hautes études d’ingénieurs de Lille, puis recruté au laboratoire de la PME alsacienne, le produit concilie les qualités géotechniques d’une voirie et la réponse aux besoins nutritionnels des végétaux. Dans les fosses d’arbres de 9 à 12 m 3 , un compactage tous les 40 cm donne la bonne portance et une capacité d’expansion racinaire satisfaisante. Pour répondre aux demandes de la communauté urbaine de Strasbourg (CUS), Lingenheld Environnement s’appuie sur sa plate-forme de compostage et de recyclage de matériaux de démolition d’Oberschaeffolsheim, à l’ouest de l’agglomération. « Aux produits de recyclage qui entrent à 86 % dans la formulation, il faut ajouter 14 % de tout venant gréseux, afin de diminuer l’acidité avec un pH inférieur à 8,5 », précise le jeune ingénieur.

L’atout proximité

Sans contester l’avantage environnemental apporté par un fournisseur local, la CUS relativise le caractère innovant de Végéstab : « Deux entreprises allemandes proposent des offres comparables », note Christian Karcher, chargé des études au service des espaces verts. Après avoir analysé les travaux de l’Agrocampus Ouest d’Angers sur les substrats circulables, la collectivité y a ajouté ses propres exigences de compactage, perméabilité et rétention d’eau : « Notre région subit plus de gel que d’autres, ce qui renforce les exigences de portance », précise Christian Karcher. Les prescriptions spécifiques au laboratoire communautaire répondent également aux besoins du service de l’éclairage public, pour l’accès d’engins porteurs de nacelles. Cinq ans d’expériences strasbourgeoises conduisent l’entreprise à envisager l’essaimage de son savoir-faire en Lorraine, à l’occasion du chantier du réseau de bus à haut niveau de service (BHNS) de l’agglomération de Metz.

PHOTO - 649427.BR.jpg
PHOTO - 649427.BR.jpg - ©

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur