En direct

DÉROGER AUX NORMES POUR INNOVER ET CONSTRUIRE LA RÉGLEMENTATION DE 2020

le 17/09/2018  |  Haute-GaronneFrance entièreLogement social

L'architecte américain Michael Reynolds, pionnier de l'écoconstruction, de l'habitat passif et du recyclage des matériaux depuis près de cinquante ans à Taos, au Nouveau-Mexique, a été condamné à maintes reprises pour avoir enfreint la réglementation, jusqu'au retrait de sa licence d'exercice, en 1990. Il a ensuite fondé une école d'architecture, la Earthship Biotecture Academy, et poursuit désormais son travail sur un territoire classé « zone test pour habitat durable ». Depuis toujours, l'expérimentation s'accommode mal des rigueurs réglementaires. Du fait de l'indispensable transition écologique, il importe aujourd'hui en France de laisser un peu plus de souplesse aux acteurs du BTP qui veulent innover.

Le législateur poursuit son entreprise d'assouplissement de la réglementation dans le secteur de la construction, en vue d'un texte créé pour deux supprimés ou allégés (lire l'encadré). Mesure phare préalable à la réécriture du Code de la construction et de l'habitation, le permis d'expérimenter est introduit à l'article 26 du projet de loi Essoc. S'il reprend l'ambition du permis de faire créé par la loi LCAP de juillet 2016, il élargit le champ des dérogations à toutes les réglementations techniques et au secteur privé, avec la promesse d'une procédure d'instruction et de contrôle des dérogations plus simple et efficace. Cela convaincra-t-il les constructeurs de se lancer dans l'expérimentation ?

Car malgré l'enthousiasme que le permis de faire a suscité, à ce jour, seuls trois aménageurs publics se sont emparés du dispositif dérogatoire prévu dans le périmètre des opérations d'intérêt national (OIN)[1] .

Un temps d'études rallongé

L'expérimentation augmente le temps consacré aux études - huit mois, en moyenne - lorsque le maître d'ouvrage fait le choix, en l'absence d'avis technique, d'engager une procédure d'appréciation technique d'expérimentation (Atex) auprès du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). Conduite par l'entreprise d'exécution, cette démarche est néanmoins relativement courante. S'il s'agit d'habitation, le concepteur peut activer l'

Cet article est réservé aux abonnés AMC, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

DÉROGER AUX NORMES POUR INNOVER ET CONSTRUIRE LA RÉGLEMENTATION DE 2020

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur