En direct

Dernière ligne droite pour la tour Odéon

 |  le 22/11/2013  |  Collectivités localesPrincipauté de Monaco

Lancée fin 2009 avec un titanesque chantier de terrassement, soutènement et fondations qui a duré deux ans, la tour Odéon du promoteur Marzocco et de l’architecte Alexandre Giraldi a franchi cet été le cap de la fin du gros œuvre pour entamer les travaux de revêtement de façade en verre (murs-rideaux, châssis, garde-corps), un « chantier dans le chantier » au regard des dimensions. Leur achèvement est prévu en début d’année prochaine. Confiés ensuite aux corps d’état techniques et secondaires, les travaux du futur plus haut édifice de Monaco (deux tours de 49 et 45 étages culminant à 170 m) doivent se terminer fin 2014. Cet ouvrage (100 000 m² de surface de plancher) comportera au total dix niveaux de parking en sous-sol (600 places), un socle de bureaux et de commerces sur sept niveaux, 150 logements domaniaux du 3 e au 28 e étage acquis par la principauté et 70 logements, du deux aux sept pièces, destinés à des acquéreurs du monde entier. Chiffrée à 600 millions d’euros TTC avec un marché en entreprise générale de 340 millions d’euros HT pour Vinci Construction, la tour Odéon va atteindre des sommets du luxe résidentiel dans les zones privées. Elle comportera deux sky duplex de 1 200 m² chacun situés côtés est et ouest (aux 43 e et 44 e étages) et au sommet de la tour un sky penthouse de 3 300 m² sur cinq niveaux. Au menu de cette habitation hors normes, annoncée comme la plus chère au monde (un prix de 300 millions d’euros) : une piscine à débordement avec toboggan sur la toiture-terrasse, une chambre de 600 à 700 m², une discothèque, des bars.

700 personnes sur le chantier

Entamée en 2012, la commercialisation a déjà permis d’écouler 25 appartements, à un prix moyen de 65 000 euros le m². « Cette commercialisation se déroule très bien ; il y a un réel engouement autour de ce projet unique qui bénéficie de la bonne image de Monaco dans le monde. Il reste une quinzaine d’appartements à la vente et le solde sera ultérieurement mis à la vente ou réservé à la location », explique Niccolo Marzocco, directeur commercial du groupe Marzocco.
Après avoir connu un pic de près de 1 000 personnes cet été, le chantier compte actuellement 700 employés environ. Vinci Construction a fait appel à six de ses filiales pour le réaliser (SGTM, Triverio, GTM Sud, GTM TP Côte d’Azur, Vinci Construction Grands projets, Soletanche Bachy) mais aussi à des sous-traitants pour une vingtaine de lots. Les plus importants ont été confiés à Cofely Somoclim (CVC), au groupement TEE Monaco, SEE Ineo, Sud Energie, Vinci Construction France (électricité), à Cofely Somoclim GDF Suez (plomberie), à Tosoni (façade). Pour les prestations intérieures, supervisées par le décorateur Alberto Pinto, on retrouve des entreprises comme EDM (revêtements durs), Oscar Ono (revêtements souples), Poliform (menuiseries intérieures), Insobat (peinture), Marzero (serrurerie-métallerie) et jusqu’à des artisans spécialisés pour certains sous-lots.

PHOTO - 759427.BR.jpg
PHOTO - 759427.BR.jpg

Commentaires

Dernière ligne droite pour la tour Odéon

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur