En direct

Dernière étape pour la partie souterraine du tram

CHRISTIANE WANAVERBECQ |  le 24/11/2017  |  ImmobilierEntreprisesAlpes-MaritimesVar

Nice -

286 M€ La valeur immobilière des 60 000 m2 financés par la Caisse des dépôts et la Caisse d'épargne en Paca.

274 nouveaux projets accompagnés par l'Ademe en 2016 en région Paca, soit une hausse de 11 % par rapport à 2015.

2,5 Mds € Le chiffre d'affaires annuel global du BTP dans le Var (50 % de travaux dans le neuf, 50 % d'entretien). Source : FBTP83.

A la mi-octobre, le tunnelier Catherine a terminé le creusement du tunnel de la ligne 2 du tramway de Nice. En 2019, il reliera en moins de trente minutes, d'ouest en est, l'aéroport au port. Le 4 novembre, les équipes du groupement Thaumasia piloté par Bouygues TP, titulaire du marché, ont levé la roue de coupe de l'engin. Vont suivre trois mois de travaux pour le démonter totalement. Cela ne marquera pas la fin de la réalisation de la partie souterraine de la ligne, longue de 3,2 km.

Côté est, au niveau du puits d'entrée, un nouveau chantier va en effet démarrer. Le groupement conduit par Razel-Bec, titulaire du marché de 33 millions d'euros HT, appliquera la technique de la tranchée couverte. Associée à Franki et Sefi, deux autres sociétés du groupe Fayat, l'entreprise a en charge la réalisation d'un tronçon d'environ 300 mètres, reliant le puits d'accès, rue Ségurane, au quai Cassini.

Un chantier de près de deux ans. « C'est le chaînon manquant de la partie souterraine. Les faibles couvertures au-dessus de l'ouvrage à réaliser ainsi que la géométrie du tracé, notamment à l'angle des rues Ségurane et Gautier, ne permettaient pas la réalisation de ce tronçon par le tunnelier », explique Alain Ferrero, directeur régional de Razel-Bec en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

Le chantier d'une durée de vingt et un mois et demi sera piloté par Robert Schone, de l'agence Razel-Bec de Colomars (Alpes-Maritimes). Le directeur de travaux aura sous sa responsabilité près de 70 personnes en moyenne. Une cellule dédiée d'une quinzaine de cadres, issus des entreprises mais aussi des bureaux d'études, sera aussi sur le pont.

Travail en sous-œuvre. La métropole Nice Côte d'Azur a donné son ordre de service le 1er novembre. Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, les équipes du groupement ont devant elles quatre mois de travaux préparatoires. La construction des deux parois moulées (10 000 m2 au total), de la traverse et du radier, qui supportera les rails du tramway, démarrera en mars 2018. La technique est assez classique. Les spécificités du chantier sont liées à l'environnement urbain qui va obliger le groupement à laisser des accès aux commerçants et aux habitants. Par ailleurs, au niveau de l'angle des rues Ségurane et Gautier, le groupement devra travailler en sous-œuvre afin de maintenir en place un bâtiment. « Nous réaliserons la tranchée couverte en sous-œuvre après avoir évidé et conforté le bâtiment. Nous procéderons ensuite à la remise en état de celui-ci », précise Alain Ferrero.

Au total, le chantier va générer 13 000 m3 de terrassements qui seront réalisés en majeure partie en « taupe ». L'opération consistera à construire d'abord les parois moulées à environ deux mètres des façades de la rue, puis la traverse, à procéder à un remblaiement partiel, et enfin à réaliser les travaux de terrassement et de génie civil complémentaires depuis l'intérieur de l'ouvrage. « Cela va permettre de rendre accessibles des zones en surface sans attendre la fin du chantier, et générera ainsi moins de nuisances », conclut le directeur régional de Razel-Bec.

PHOTO - 10087_634432_k2_k1_1528939.jpg
PHOTO - 10087_634432_k2_k1_1528939.jpg

Commentaires

Dernière étape pour la partie souterraine du tram

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX