En direct

Depuis 2000, ADI conjugue création et promotion

Jean-Philippe Defawe |  le 31/05/2013  |  Collectivités localesLoire-AtlantiqueInternationalFrance entière

Loire-Atlantique -

On lui doit quelques-unes des plus belles réalisations de l’île de Nantes et de ses abords : le quai de Tourville (Barré-Lambot, architectes), DY 25 (Hervé Beaudouin), l’île Rouge (Forma 6), DT6- Noon (GPAA), BC1-Gao (Barré-Lambot) et, dernière livraison, le Bâtiment B (Barré-Lambot), un immeuble bioclimatique en bois béton pour la filière bois régionale (Atlanbois, ONF et Unifa Ouest) inauguré le 29 mai. Ingénieur ESTP passé par l’ISG et passionné d’architecture, Patrick Fontaine, P-DG d’ADI, aime les « moutons à cinq pattes ». « Avec le Bâtiment B, nous avons voulu faire un bâtiment démonstratif, explique-t-il en citant l’emploi d’essences locales, la ventilation naturelle, le chauffage bois énergie… mais en restant dans les prix et le délai convenus. »

Douze Pyramides d’or

« Cet édifice illustre bien nos mots d’ordre de recherche qui sont : “Osez et innovez” », résume Patrick Fontaine. Chaque année, il voit son travail récompensé par au moins une Pyramide d’or. Depuis sa création en 2000, ADI en a récolté douze, « dont deux nationales et trois de l’innovation ». Cette année, c’est une innovation à la fois technique, commerciale et financière qui a été récompensée avec le concept « Eko » développé avec les architectes Berthomieu-Bissery-Mingui pour un programme de maisons individuelles groupées à Bouaye (44) et qui est en train de se décliner à plus grande échelle avec Silène à Saint-Nazaire (450 logements sur sept bâtiments). « Depuis plus de deux ans, nous travaillons sur le logement abordable pour les primo- accédants », explique Patrick Fontaine qui milite contre les parkings enterrés (« ils représentent environ 10 % du coût du logement ») et pour des conditions de cessions de foncier identiques au logement social.
ADI est l’un des rares promoteurs français à être adossé à la fois à une banque (via Sogeprom, actionnaire non majoritaire) et à un constructeur, André BTP. Lorsqu’il quitte la direction régionale du groupe Quillery en 2000, Patrick Fontaine a dans l’idée de créer un groupe regroupant la construction, l’ingénierie et la promotion immobilière. Rassemblé sous l’identité Aethica, ce groupe compte aujourd’hui 235 salariés, dont 210 dans la construction pour un chiffre d’affaires de 33 millions d’euros. La dernière création du groupe Aethica est une structure de marchand de biens (APP). Elle rejoindra le nouveau siège social, un bâtiment réhabilité par Jean-Louis Berthomieu et inauguré à la rentrée. Au cœur du quartier de la création, ce siège se distingue par sa superbe cheminée en brique rouge que Patrick Fontaine tenait à conserver et, à partir du 28 juin, par un mètre ruban géant que l’artiste Lilian Bourgeat déroulera sur le parvis à l’occasion du deuxième « Voyage à Nantes ». Un beau symbole pour ce promoteur constructeur atypique.

PHOTO - 727589.BR.jpg
PHOTO - 727589.BR.jpg

Commentaires

Depuis 2000, ADI conjugue création et promotion

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur